Future version de la Classe S – Image réalisée par Autocar

Inscrite dans le cadre d’un plan d’investissement de 10 milliards d’euros dédié à l’électrique, la Mercedes EQ S sera le futur porte étendard « zéro émission » de la marque. Arrivée en concessions prévue pour 2022.

Attendue l’an prochain en concessions, la septième génération de la Classe S aura également droit à sa déclinaison électrique. Déjà évoquée il y a quelques mois par l’un des responsables de la marque, cette future rivale de la Tesla Model S ne devrait toutefois pas arriver avant sur le marché avant 2022.

Contrairement aux versions standards de la Mercedes Classe S, qui reposeront sur la plateforme MRA, cette grande berline électrique sera le premier modèle de la marque à utiliser la nouvelle architecture MEA. Modulaire et dédiée aux véhicules électriques, cette plateforme a notamment été conçue avec un plancher plat pour pouvoir y intégrer plus facilement le pack batteries.

Badgée EQ S, celle-ci offrira une autonomie supérieure à 500 kilomètres en cycle WLTP font savoir les journalistes du site britannique Autocar. .

A l’instar du SUV EQ C, la future EQ S devrait bénéficier d’une transmission intégrale avec deux moteurs électriques répartis entre les trains avant et arrière. La puissance délivrée devrait toutefois être encore plus importante que celle de l’EQ C avec une version AMG qui devrait culminer à 600 chevaux de puissance.

Capot plus court, pare-brise plus incliné, marquage EQ etc… outre ses caractéristiques techniques, cette future Mercedes EQ S devrait bénéficier d’éléments esthétiques spécifiques permettant de mieux la différencier d’une Classe S traditionnelle.

De l’hybride sinon rien

Outre cette version 100 % électrique, la nouvelle Classe S sera également déclinée dans de nouvelles versions hybrides rechargeables en essence et en diesel. Des déclinaisons qui devraient être lancées dès 2020 et qui, selon les rumeurs, pourraient être les seules et uniques motorisations proposées sur le modèle.

Selon Autocar, ces futures déclinaisons hybrides seront basées sur les derniers moteurs six cylindres du constructeur ainsi que sur le nouveau V8 4.0 litres développé par AMG.  Si la capacité du pack batterie n’est pas précisée à ce stade, une autonomie électrique de quelque 60 kilomètres est évoquée. La nouvelle Classe S hybride rechargeable devrait également inaugurer une nouvelle transmission intégrale à quatre roues motrices issue du dispositif 4Matic. Affaire à suivre !

Mercedes EQ S : la Classe S électrique arrivera en 2022
3 (60%) 29 vote[s]