Mercedes Classe V-ision e

Après la S 500 et la C 350 e, Daimler continue d’étendre sa gamme hybride rechargeable avec la présentation du Mercedes Classe V-ision en première mondiale à Genève. Un concept qui annonce l’arrivée d’un futur monospace hybride plug-in chez le constructeur allemand.

Système hybride de 333 chevaux

Si elle reprend la motorisation thermique de la C350e avec un bloc 4 cylindres essence de 210 chevaux, la V-ision e se voit dotée d’un moteur électrique plus puissant (90 kW contre 60 kW pour la C350e). Au cumul, le système hybride propose 333 chevaux (245 kW) et 600 Nm de couple, de quoi permettre à la Mercedes V-ision d’accélérer de 0 à 100 km/h en 6.1 secondes et d’atteindre une vitesse de pointe de 206 km/h.



A l’usage, le conducteur dispose de quatre modes d’utilisation : Hybrid, E-mode, E-save et Charge.

vision

Autonomie électrique : 50 kilomètres

Montée dans un caisson en tôle d’acier placé dans le coffre, la batterie affiche une capacité énergétique de 13.5 kWh. Le constructeur annonce pouvoir parcourir jusqu’à 50 kilomètres en mode électrique avec une vitesse de pointe limitée à 80 km/h.

Grâce à un chargeur embarqué de 7.2 kW, le temps de charge est réduit à moins de deux heures via une borne dédiée tandis que le temps de charge sur une prise domestique serait de l’ordre de cinq heures environ.

En mode hybride, Mercedes cible une consommation NEDC inférieure à 3.0 l/100 km, soit l’équivalent de 71 g CO2/km.

Vers un modèle de série

Alors que Mercedes ambitionne de lancer pas moins de 10 modèles hybrides rechargeables d’ici à 2017, l’arrivée d’une Classe V plug-in Hybrid semble aujourd’hui plus que probable. Surtout, elle permettrait au constructeur de rivaliser avec le futur Transporter GTE de Volkswagen dont la présentation est annoncée pour le mois de septembre à Francfort…