Annoncée lors du dernier mondial de Paris, la Mercedes-AMG Project One vient d’être révélée à Francfort. Animée par une motorisation hybride rechargeable, elle annonce un futur modèle de série.

Présentée comme « la première Formule 1 qui soit acceptée au contrôle technique », la Mercedes-AMG Project One a été officiellement présentée à la veille des journées presse par le groupe allemand.



En termes de design, le look de cette hypercar est plutôt impressionnant et Mercedes cherche clairement à marquer les esprits. Prises d’air, extracteurs, aileron… le design est assez proche des voitures de compétition. Minimaliste, l’intérieur accueille deux baquets, un volant type F1 regroupant la majeur partie des commandes et deux écrans de dix pouces.

Quatre moteurs électriques

Sur la partie thermique, le Project One se contente d’un petit V6 1.6 l à injection directe capable de monter à 11.000 trs/min. Celui-ci est secondé par quatre moteurs électriques : un pour le turbo, un intégré au moteur thermique et deux situés dans chacune des roues avant et capables de tourner jusqu’à 50.000 tours minutes.

Au final l’ensemble du système hybride développe jusqu’à 1000 chevaux de puissance et offre une transmission intégrale. De quoi offrir de belles performances à ce concept capable de monter jusqu’à 350 km/h en pointe. En termes d’accélération, le 0-100 km/h est atteint en 2.5 secondes et le 0-200 km/h en 6 secondes.

Côté batteries, le constructeur n’a pas donné d’indication quant à la capacité, se contentant d’annoncer une autonomie limitée à 25 kilomètres.

Le modèle de série du Project One devrait être présenté l’an prochain.