Créée à l’initiative de la Banque des Territoires dans le but de faciliter le déploiement des bornes de recharge dans le résidentiel collectif, Logivolt Territoires propose de prendre en charge les coûts de raccordement des places de stationnement en copropriétés.

L’installation de bornes de recharge pour voitures électriques en copropriété devient de plus en plus simple. L’an dernier déjà, le projet de Loi climat comportait un point pour aider à leur installation. Pour installer des points de recharge, il existe deux possibilités. Le propriétaire de véhicule électrique peut installer de manière individuelle et à ses frais une borne, en respectant des contraintes légales. L’autre possibilité est de réaliser une installation collective. Une solution qui permet d’alimenter plusieurs logements, mais oblige la copropriété à faire des investissements lourds pour réaliser les travaux de raccordement. C’est pour aider sur ce point que la Banque des Territoires a créé une nouvelle entreprise, Logivolt Territoires. Celle-ci vise à financer l’installation électrique collective pour des bornes de recharge dans les parkings privés.

L’objectif de Logivolt est d’alléger les investissements des copropriétés, qui ne peuvent pas toujours investir dans le raccordement sans répercuter les frais sur les copropriétaires. Logivolt Territoires prendra en charge les installations électriques, laissant aux usagers le seul coût de leurs bornes.

L’entreprise veut ainsi déployer 125 000 bornes de recharge pour alimenter 16 000 copropriétés dans les trois années à venir. Propriétaire de l’entreprise, la Banque des Territoires va investir 150 millions d’euros pour y parvenir, dans le cadre de son plan Climat.

Trois avantages principaux pour les copropriétés

Dans les faits, la solution de Logivolt permet de réaliser les travaux de raccordement sans que l’ensemble des copropriétaires ne doive les financer. C’est souvent en cela que ces copropriétés sont frileuses à déployer des points de recharge. Logivolt financera donc l’ensemble de la mise à niveau électrique d’une habitation collective de ce type.

La solution présente trois avantages pour les copropriétés, à commencer par faciliter les prises de décisions à ce sujet dans les assemblées générales. L’entreprise prendra elle-même le risque de procéder à une installation collective sans qu’une majorité d’habitants ne l’utilise. Enfin, elle agira comme tiers de confiance entre les copropriétés et les opérateurs, avec le statut de propriétaire des installations. C’est aussi Logivolt qui validera la viabilité des devis, en plus de financer l’installation électrique. Lorsqu’un habitant voudra raccorder une borne à cette installation, il paiera alors directement sa quote-part « raccordement » auprès de Logivolt.