La Renault ZOE en charge sur une borne à Strasbourg

Le marché des voitures électriques a enregistré de beaux scores durant le mois de juin, franchissant la barre symbolique des 1 000 exemplaires vendus. À elle seule, la ZOE représente plus de 60% des immatriculations.

Des chiffres encourageants

La campagne publicitaire autour de la ZOE ainsi que l’enrichissement de l’offre semblent avoir commencé à porter leurs fruits. La voiture électrique française voit ses ventes reprendre (641 exemplaires), alors qu’elles étaient au plus bas en début d’année.

Publicité


Derrière, la Nissan LEAF réalise également un score intéressant avec 172 exemplaires. Le reste du classement est assez stable. On notera toute de même la progression de Tesla sur ces derniers mois, avec 45 exemplaires en juin.

immatriculations-voitures-electriques-06-2014

Etonnamment, les allemandes ne semblent pas encore avoir trouvé leur public. Les ventes de BMW et Volkswagen sont décevantes par rapport à ce qu’on pourrait en attendre.

Avec 1 050 voitures électriques (VP) immatriculées, ce mois de juin est un bon cru. Il faut espérer que le vote du décret régissant le bonus accordé aux véhicules en LOA vienne alimenter cette tendance.

Un marché en baisse par rapport à 2013

Pourtant, si on compare les 6 premiers mois de l’année à la même période en 2013, on se rend compte que le marché est en baisse de 10%. On peut expliquer cela avec le score très élevé de la ZOE l’année dernière à son lancement. D’autant qu’avec la prime de la Région Alsace (5 000 euros), Renault avait pu écouler plusieurs centaines de ZOE en un temps record.

immatriculations-juin-2014

Aujourd’hui, le marché semble plus « sain », moins soumis à l’effet d’aubaine. C’est donc cette année qu’on verra véritablement la tendance sur les ventes de voitures électriques, d’autant que le consommateur a désormais un choix beaucoup plus large de modèles électriques.

Affaire à suivre…

En savoir plus : Les immatriculations de voitures électriques depuis 2010

Publicité


Publicité