ep-tender

La transition vers le tout électrique concernant l’automobile, sans être hanté par l’angoisse de la panne de batterie, n’en est qu’à ses balbutiements. L’EP Tender tente d’apporter une solution à la problématique de l’autonomie sur des longues distances.

À ce jour, parmi les solutions « transitoires » permettant de lever cette angoisse de l’autonomie, il n’existe guère que les hybrides pour « être tranquille » et se sentir « écolo » dans un budget « raisonnable ». Hors-catégorie, Tesla propose seul une solution électrique « sans angoisse » grâce à ses Superchargeurs gratuits en cours de déploiement.



Qu’elles soient asiatiques (Toyota, Mitsubishi, Honda), européennes (PSA, Volvo, Audi, VW) ou américo-germaniques (Chevrolet = Opel), les voitures hybrides plug-in ou non, attirent de plus en plus d’acheteurs pour diverses raisons.

Grâce à des positionnements tarifaires similaires à leurs cousines « 100% fumantes » et un entretien souvent inférieur, grâce aux pièces d’usures moins sollicitées par l’éco-conduite naturelle que suggère ce type de véhicule, les « éco-sensibles » autant que les « ratio-sensibles » trouvent leur compte dans l’attente d’un véhicule full-électrique à l’autonomie « infinie » (un bon 800 km serait suffisant… ;)) et au coût « carburant » dix fois moindre que l’antique liquide « fossile ».

Hors, rouler dans un pur VE pour, occasionnellement, « partir loin » est la base de la réflexion de Jean Baptiste SEGARD ayant donné naissance à l’EP-Tender. Comme l’avait fait remarquer GM aux Etats-Unis lors du lancement de la VOLT, en Europe, plus de 85% des conducteurs réalisent majoritairement des trajets « courts », largement inférieurs à l’autonomie d’un VE comme une Zoé pouvant couvrir 100 km minimum. Ou bien, dit autrement, le conducteur lambda (hors taxi, livreurs et commerciaux), parcourt quotidiennement moins de 100 km et n’aura besoin de réaliser de longs trajets que quelques jours par an.

remorque-zoe-620x465

L’EP-Tender, petite remorque embarquant un générateur d’électricité (Génératrice + Moteur thermique TATA bicylindre + 35 litres de réservoir), peut donc résoudre l’équation de l’autonomie pour un VE par une location occasionnelle. Ce précédent article d’Automobile Propre propose plusieurs vidéos afin d’en comprendre la philosophie et les avantages.

Après un premier essai « grandeur nature » sur un aller-retour de 272 km entre Saint Germain en Laye et Rouen, il est désormais temps pour la Zoé équipée de l’EP-Tender de se confronter à ses « rivales » en conditions réelles sur un trajet varié de 445 km entre Clamart et Sélestat (via N4 et N59) où se déroulera la 3ième Rencontre Automobile Propre en association avec le Club VE Alsace.

trajet-clamart-selestat

Pour l’occasion, plusieurs « concurrents » vont prendre la route très tôt le 13 septembre depuis Clamart afin d’établir une comparaison des consommations « sur le terrain du réel ». Les montures sont ainsi très variées, de la plus « fumante » à la plus « électrique » : Renault Clio III, Toyota Auris HSD, Chevrolet VOLT, BMW i3 (version REX), Zoé + EP-Tender, et enfin une Tesla Model S.

voitures-trajet



L’arrivée prévue à Sélestat vers 12h30, s’inscrira au cœur du programme de la rencontre d’Automobile Propre où le plein d’électrons sonnera comme une récompense pour les Plug-In alors que les conducteurs ne prendront certainement pas le temps de manger avant d’avoir comparé les consommations d’essence et/ou d’électricité de leurs « joujoux ».

Affaire à suivre avec un prochain article effectuant un compte-rendu complet de cette journée et du trajet !