Mercedes Classe A E-CELL

L’avenir de la Mercedes Classe A E-CELL se précise. Le constructeur allemand a communiqué les caractéristiques de sa voiture électrique.

Mercedes exposera sa Classe A E-CELL au salon de l’Auto de Paris. Cette voiture, présentée comme la voiture familiale idéale en zone urbaine sera produite à partir de l’automne 2010 … en 500 exemplaires. Elle sera accessible uniquement en location et les conducteurs seront sélectionnés dans plusieurs pays d’Europe dont l’Allemagne, la France ou encore les Pays-Bas.



Mercedes a communiqué plus de détails sur sa voiture électrique. Elle disposera d’une autonomie de 200 km avec son pack de deux batteries lithium-ion à haut rendement. Seul bémol : la durée de la charge. Le constructeur allemand précise qu’il faudra 8 heures pour faire une charge qui autorise 100 km d’autonomie à partir d’une prise électrique standard. Même si ce temps chute à 3 heures sur une station de charge 400 volts, ça fait quand même long si on veut profiter des 200 km d’autonomie annoncés (16 h sur une prise normale ?)

Charge de la Mercedes Classe A E-CELL

Est-ce qu'il faudra avoir un garage aussi propre pour avoir le droit à l'une des 500 Classe A électrique ?

Au niveau des performances de la voiture, la Mercedes Classe A E-CELL développera une puissance maximale 95 ch  et une puissance constante de 68 ch. Sa vitesse maximale sera de 150 km/h, bridée par électronique. Au niveau de l’accélération, elle abat le 0 à 60 km en 5,5 secondes et le 0 à 100 km/h en 14 secondes.

Cette voiture a été conçue en partenariat avec Tesla, même si le communiqué de presse n’en fait absolument pas mention. D’ailleurs, Daimler a annoncé qu’il allait approfondir son partenariat avec un autre acteur engagé dans les motorisations électriques : l’alliance Renault-Nissan. Le partenariat signé en mai 2010 va être étendu à d’autres composants comme le moteur électrique, la batterie et la motorisation.

Il semble que toutes ces actions aient pour objectif de permettre au groupe Daimler de se conformer à la réglementation qui va se durcir au niveau des émissions de CO2. « Nous ne serons pas en mesure de remplir l’objectif de 95 grammes de CO2 en 2020 sans véhicules électriques fonctionnant avec des batteries ou des piles à combustible », a déclaré Thomas Weber, chef du développement du groupe.

En attendant, ça fait une voiture électrique de plus qui sera complètement inaccessible au grand public … c’est bien dommage.