Déjà disponible en versions hybride et hybride rechargeable, et diffusé depuis son lancement en 2016 à plus de 200.000 exemplaires dans le monde (dont le tiers pour l’Europe et près de 8.000 en France), le Kia Niro se décline en 2 versions électriques e-Niro dont les commandes pour l’Europe devraient débuter officiellement avant la fin de la présente année 2018.

La nouveauté offerte, dans le cade du salon parisien de l’automobile, est de pouvoir découvrir le modèle conçu pour ce territoire. Pour nos lecteurs qui n’auront pu faire le déplacement porte de Versailles, le voici en photos.

485 km d’autonomie…

Très attendu des automobilistes, – électromobiliens ou non -, qui ont déjà goûté à la qualité des modèles produits par Kia, le e-Niro pourrait bien bouleverser la donne du marché dédié aux véhicules électriques avec cette autonomie de 485 kilomètres en cycle mixte WLTP après une simple recharge. Autonomie qui s’allonge encore à 615 km en cycle urbain. Ces performances, qui permettent d’envisager des déplacements longs sans se préoccuper en permanence de trouver un prochain point de recharge, sont obtenues d’une batterie lithium-ion polymère de 64 kWh de capacité. Elle alimente un moteur électrique de 150 kW (204 ch) qui développe un couple de 395 Nm. Dotée d’une transmission aux roues avant, le Kia Niro électrique, dans cette configuration, abat l’exercice du 0 à 100 km/h en 7,8 secondes. Le constructeur précise qu’il ne faudra que 42 minutes au e-Niro pour recharger sa batterie de 20 à 80% en la branchant sur une borne ultrarapide délivrant 100 kW de puissance.

…ou 300 km

Pour les automobilistes qui n’ont pas un impérieux besoin d’un modèle électrique comptant désormais parmi les plus performants du marché, Kia propose une version équipée d’une batterie plus modeste, de 39,2 kWh de capacité. Ainsi, le Niro électrique dispose tout de même d’une autonomie de 312 kilomètres avec une simple recharge, selon le cycle mixte WLTP. La puissance du moteur a été également revue à la baisse. Pour un même couple de 395 Nm, il dispose de 100 kW (136 ch). Le 100 km/h, départ arrêté, est atteint en 9,8 secondes, soit 2 secondes de moins qu’avec le moteur électrique de 150 kW de puissance.

Les nouvelles technologies au service de l’autonomie

Les ingénieurs de Kia ont cherché à obtenir la meilleure autonomie en exploitant un large éventail de technologies, parmi lesquelles le freinage à récupération d’énergie, le contrôle de guidage à la décélération (CGC, Coasting Guide Control) et le contrôle d’énergie prédictif (PEC, Predictive Energy Control). Elles concourent toutes à économiser l’énergie et/ou à maximiser la régénération de la batterie lors des phases de décélération et de freinage. Ainsi, grâce aux dispositifs CGC et PEC reliés au système de navigation, et capables d’anticiper les virages en amont et les changements de topographie, le conducteur reçoit des indications pour l’aider à décélérer aux meilleurs moments afin de récupérer un maximum d’énergie.

Segment C

Kia présente le e-Niro (L x l x h = 4,375 x 1,805 x 1,560 m) comme étant le premier crossover électrique du segment C. La norme VDA lui attribue un volume de chargement du coffre de 451 litres. L’engin bénéficie de série de la garantie constructeur exclusive 7 ans, ou 150.000 km, qui couvre également, selon ces mêmes termes, la batterie et le moteur électrique.

Kia e-Niro : Présentation en images de la version européenne
4.4 (87.69%) 13 votes