Disponible depuis septembre 2016, la Hyundai Ioniq électrique étoffe son offre de services pour mieux répondre aux attentes de ses nouveaux clients.

Pas facile d’entrer sur un marché aussi nouveau que celui de la voiture électrique. Avec moins de 200 exemplaires immatriculés en France entre 2016 et fin janvier 2017, la Hyundai Ioniq électrique réalise un départ timide dans l’hexagone où elle est largement devancée par des concurrentes telles que la Nissan Leaf. Pour tenter de s’imposer, Hyundai s’inspire de son rival nippon et annonce le lancement de nouveaux services autour de sa berline électrique.



Borne de recharge : partenariat Proxiserve et badge Kiwhi Pass

A l’achat d’une Ioniq électrique, Hyundai propose désormais à ses clients une carte permettant d’accéder facilement aux bornes de recharge publiques. Baptisée Hyundai Blue Drive Pass, celle-ci n’est autre qu’un badge Kiwhi pass comprenant un an d’abonnement.

En ce qui concerne les bornes de recharge en elles-mêmes, Hyundai propose d’accompagner ses clients à travers un partenariat avec Proxiserve. Installateur spécialisé, Proxiserve a déjà des accords avec plusieurs constructeurs dont Renault et accompagnera les clients du constructeur coréen dans le déploiement wallbox et autres points de charge domestiques. Hyundai annonce par ailleurs investir à hauteur de 234 € HT à l’installation de la borne. Une somme qui sera déduite de l’offre Proxiserve.

150 bornes dans les concessions

Du côté des concessions, ce sont 150 bornes qui seront installées, toujours en partenariat avec Proxiserve. S’il s’agira majoritairement de bornes de recharge en 7 kW, quelques concessions semblent avoir choisis des solutions plus rapides en Combo CCS.

Quant aux possibilités de recharge de véhicules électriques extérieurs à la marque au sein des concessions Hyundai, nous avons interrogé la direction France sur le sujet. « Tout dépendra du bon vouloir des concessionnaires » nous a-t-on répondu.

En savoir plus :