Catégories : Voiture électrique

Honda e : prix, photos et caractéristiques au Salon de Francfort 2019

Vue en prototype à Genève, la citadine japonaise au style vintage révèle ses lignes définitives à Francfort avec ses 220 km d’autonomie et un prix démarrant sous les 30.000 € avec bonus. Le constructeur a révélé toutes les caractéristiques de sa première voiture moderne 100% électrique pour le marché européen. La Honda e avait été préfigurée en présérie au Salon de Genève, et revient sous sa forme définitive à Francfort. Deux motorisations Aucune différence entre le « prototype » de Genève et la version de série. La Honda e sera donc moderne, mais aux accents rétro, puisant dans la Civic des années 1970. Deux petits phares ronds entourent le logo, surmonté de la trappe de recharge sur le capot, les surfaces étant sans relief. Mais la silhouette 5 portes est sympathique, avec une bonne bouille dénuée de rétroviseurs. Ces derniers sont numériques de série, affichant la vue arrière sur deux écrans 6 pouces. Des écrans, il en existe d’autres, trois supplémentaires sur la planche de bord, dont un pour le conducteur, deux autre centraux 12,3 pouces pour l’info-divertissement. L’activation de certaines fonctions est possible via la commande vocale « OK Honda », d’autres sur application smartphone pour consulter la charge de batterie par exemple. Le coffre affiche lui une capacité de 171 litres. Sur l'essieu arrière, deux versions du bloc électrique sont disponibles. La moins puissante développe 100 kW (136 ch), la seconde 113 kW (154 ch), avec un couple unique de 315 Nm. Particularité, ce sont les roues arrière…

Vue en prototype à Genève, la citadine japonaise au style vintage révèle ses lignes définitives à Francfort avec ses 220 km d’autonomie et un prix démarrant sous les 30.000 € avec bonus.

Le constructeur a révélé toutes les caractéristiques de sa première voiture moderne 100% électrique pour le marché européen. La Honda e avait été préfigurée en présérie au Salon de Genève, et revient sous sa forme définitive à Francfort.

Deux motorisations

Aucune différence entre le « prototype » de Genève et la version de série. La Honda e sera donc moderne, mais aux accents rétro, puisant dans la Civic des années 1970. Deux petits phares ronds entourent le logo, surmonté de la trappe de recharge sur le capot, les surfaces étant sans relief. Mais la silhouette 5 portes est sympathique, avec une bonne bouille dénuée de rétroviseurs.

Ces derniers sont numériques de série, affichant la vue arrière sur deux écrans 6 pouces. Des écrans, il en existe d’autres, trois supplémentaires sur la planche de bord, dont un pour le conducteur, deux autre centraux 12,3 pouces pour l’info-divertissement. L’activation de certaines fonctions est possible via la commande vocale « OK Honda », d’autres sur application smartphone pour consulter la charge de batterie par exemple. Le coffre affiche lui une capacité de 171 litres.

Sur l’essieu arrière, deux versions du bloc électrique sont disponibles. La moins puissante développe 100 kW (136 ch), la seconde 113 kW (154 ch), avec un couple unique de 315 Nm. Particularité, ce sont les roues arrière qui sont motrices. Le 0-100 km/h est communiqué en moins de 8 secondes malgré les 1.524 kg, la vitesse maximale étant de 145 km/h.

La Honda e à 220 km d’autonomie

Honda l’avait déjà confirmé, sa petite citadine est dotée d’une petite batterie de 35,5 kWh. Cette capacité est modeste face aux rivales, avec 50 kWh pour les e-208 ou ZOE, et jusqu’à 77 kWh pour la Volkswagen ID.3.

Ce pack lithium-ion alloue 220 km d’autonomie sur cycle WLTP, contre 340 à 395 km pour les françaises. La recharge sera toutefois rapide, jusqu’à 100 kW afin de récupérer 80% en 30 minutes via prise Combo CCS.

Disponibilité à l’été 2020 dès 35.060 €

Confirmation, la marque nippone communique un prix de départ à 29.060 € en France bonus inclus. Le tarif d’accès s’épaule de la version 113 kW à 38.060 € hors bonus de 6.000 €.

Cette dernière nommée « Advance » accueillera également des équipements supplémentaires comme les volant/sièges chauffants. Les premières livraisons auront lieu à l’été 2020.

3.2
48
Matthieu LAURAUX

Lire les commentaires

  • Moins chere qu'une I3 , sa quasi seule rivale dans ce segment, une autonomie ideale pour une pure urbaine et un look qui la distingue des troupeaux (comme la 208 !!!! vue et revue ),un interieur novateur et tres bien pensé , .... beaucoup d'atouts pour cette voiture electrique .
    Le prix est dans la moyenne des prix VE : un surcout de 10000 euros par rapport à une thermique de la meme categorie mais amortissable sur 4/5 ans si on roule plus de 15000km/an

    • Oui enfin.... moins chère de 4000 euros pour une voiture avec 100 km en moins d'autonomie, un espace intérieur bien moindre, moins puissante, moins d'espace de stockage dans le coffre (pas de petit espace de rangement dans le coffre avant), pas d'aluminium et de fibre de carbone, ...

      Par contre, c'est vrai: plus d'écrans et des rétro caméra mais bon... voilà quoi. La Honda E reste beaucoup trop chère (environ 10K trop cher...)

  • En dehors du tableau de bord de cette petite bagnole sympa qui me fait penser au comptoir d'un pub je trouve que le fait d'annoncer 35 kwh comme étant mini mini et ben ça me fait doucement rigoler. Ma soul fait 27 kwh et elle atteint facilement 180 km d'autonomie. On a vraiment l'impression que les constructeurs rament pour proposer un modèle capable de dépasser les 400 km avec une puissance de 50 ou 60 kwh...
    En plus du temps de charge qui lui s'allonge de plus en plus au vu des bornes dites "accelerées" ou "rapides" incapables de dépasser 50 kw.

  • La VW e-up (et ses cousines chez Skoda et Seat) ont un poil plus d'autonomie, pour un prix 12k moindre.
    Les nouvelles française ont un prix un poil inférieur, pour une autonomie de 120 km de plus !
    Je pense affirmer sans trop de crainte que ce véhicule n'a quasiment aucun intérêt, par rapport à la concurrence.

    • Essaye de faire la même étude de marché pour l'Audi A3 cabriolet.
      Cette voiture est absurdement trop chère pour ces prestations.
      Je ne sais pas dans quelle région tu vis, mais je peux te garantir qu'en Haute-Savoie (forte industrie, frontaliers qui travaillent en Suisse, montagne et pluie) on voit quand même pas mal… d'Audi A3 cabriolet.
      Donc, de nombreux conducteurs trouveront un intérêt à ce véhicule.

    • Son côté retro-chic-techno devrait plaire à ceux qui roulent peu et ont les moyens. Mais sans doute pas comme seule voiture du ménage. Moi, elle ne me convient pas du tout mais j'apprécie...

  • Quel dommage.

    Entre la différence de design du concept et de celle produite, vient ensuite la douche froide sur le prix. Une voiturette au final pas si jolie que ça d'extérieur (alors que j'étais absolument fan du concept présenté il y a 1 ou 2 ans de cela) - malgré un intérieur vraiment sympas tout de même - mais en plus une autonomie de seulement 220 km en 2020, ce n'est pas sérieux.

    Essai non transformé Honda, désolé.

    • suis d'accord, le concept-car avec ses grandes roues et ailes gonflées lui donnait un look magnifique, la version de série la rapproche d'une banale Fiat 500, à 30.000 € c'est pas possible...

  • Je ne parle pas du prix (délirant) mais 145 ch pour 200 km, ça sert à quoi ? 35,5 kwh de batterie rechargé à 80% en 30 minutes, ça donne du 56,8 khw à l'heure. Annoncé jusqu'à 100 kwh, elle ne va pas les tenir bien longtemps... c'est dommage mais Honda passe à côté.

  • "EAU-tend acheter "Fronde-chais" " dirait tout gilet jaune en panne sur l'autoroute et sans solution car n'ayant qu'un mobile..., à fermeture du clapet !§!

  • 35000€ pour un truc de 200km d'autonomie et qui ressemble à une Twingo... c'est pas à l'usage qu'elle va se rentabiliser celle là !

  • Il paraîtrait que les constructeurs boudent Francfort 2019 !
    Ils jouent entre voitures allemandes .

Partager
Publié par
Matthieu LAURAUX

Articles récents

Voiture électrique : un bonus réduit en 2020 ?

Relativement épargné depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, le bonus accordé aux voitures électriques pourrait être revu à la…

20 octobre 2019 11:40

Peugeot e-208 vs e-2008 : duel citadine-SUV électrique

La seconde génération de la citadine Peugeot 208 s’est convertie à l’électrique, tout comme son dérivé SUV 2008. Automobile-Propre vous…

19 octobre 2019 06:51

Une Renault Twingo électrique en 2020

La Twingo sera électrique dès l'année prochaine selon les déclarations d'un cadre de Renault au média britannique Autocar.

18 octobre 2019 17:54

Ford Kuga hybride rechargeable : prix et équipements en détails

Décliné en cinq niveaux de finitions, le Ford Kuga hybride rechargeable débute à partir de 38.600 €.

18 octobre 2019 09:30

Mobilité électrique : Au Mans, le circuit inspire 4 startups

Si la journée XMobility, dont la 2e édition était programmée le 8 octobre dernier, a vu le jour au Mans,…

17 octobre 2019 15:54

Expert, Jumpy, Vivaro : les fourgons électriques PSA pour 2020

Les utilitaires compacts Peugeot, Citroën et Opel auront leur version électrique en 2020, a confirmé le groupe français. La boucle…

17 octobre 2019 13:43

Ce site utilise les cookies.