Fisker Ocean : le SUV électrique à prix cassé


Publicité

Annoncé il y a déjà quelques mois, le Fisker Ocean vient d’être présenté en marge du CES Las Vegas. L’occasion pour le constructeur de préciser certains détails techniques de sa voiture mais aussi d’officialiser des tarifs particulièrement agressifs. Premières livraisons attendues fin 2021.

Henrik Fisker est de retour. Après la faillite de Fisker Automotive, racheté par un groupe chinois et depuis rebaptisé Revero, l’entrepreneur tente une nouvelle entrée sur le marché de la voiture électrique. Cette fois, ce n’est pas d’une sportive dont il est question mais d’un SUV compact 100 % électrique placé en concurrence directe avec le Tesla Model Y.

[Mise à jour du 8 janvier 2020]
Découvrez nos premières images en direct du CES :

S’abonner à notre chaîne Youtube

 

A partir de 37.499 $

Disponible à la commande depuis fin novembre, le Fisker Ocean peut être réservé via une application mobile et un premier versement de 250 dollars.

Annoncé à partir de 37.499 $, le SUV de Fisker affiche 10.000 dollars de moins que le Tesla Model Y, commercialisé à partir de 48.000 $ aux Etats-Unis. Un prix canon complété par une offre locative à partir de 379 $/mois, entretien inclus.

Côté technique, Henrik Fisker a confirmé la présence de configurations à deux et quatre roues motrices et promet un 0 à 98 km/h abattu en 2,9 secondes, soit 0,6 secondes de mieux que le Model Y qui réalise le même exercice en 3,5 secondes. Côté batterie, le constructeur opte pour une configuration unique avec un pack de l’ordre de 80 kWh autorisant entre 400 et 480 kilomètres d’autonomie en une seule charge.

Toit solaire et déchets plastiques

Clin d’œil à la Fisker Karma, le Fisker Ocean sera équipé d’un toit solaire. Selon le constructeur, celui-ci pourra permettre de récupérer jusqu’à 1600 kilomètres d’autonomie par an. Pas vraiment de quoi se passer de la prise.  

Quant au nom de la voiture, Henrik Fisker indique avoir trouvé le nom « Ocean » en se promenant le long d’une plage dans laquelle de nombreux déchets plastiques jonchaient le sable. D’où l’idée de les recycler pour les réutiliser dans la voiture. Les tapis de l’Ocean sont ainsi réalisés à partir de bouteilles recyclées et de filets de pêche tandis que certains caoutchoucs sont issus de pneus recyclés.  

Plus d’un million de véhicules d’ici 2027

Fisker prévoit de débuter les livraisons de l’Ocean à compter de fin 2021.

S’il ne précise toujours pas où sera fabriqué son SUV électrique, le constructeur indique avoir sécurisé ses approvisionnements, notamment en matière de batteries. Citant les Etats-Unis, l’Europe et la Chine, Fisker indique vouloir se doter d’une capacité de fabrication mondiale avec une production prévue de plus d’un million de véhicules sur la période 2022-2027.

Pour l’heure assez floue, cette stratégie industrielle sera précisée début mars à l’occasion du salon de l’automobile de Genève.

Publicité

Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2021 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre