Diffusée à un nombre d’exemplaires a priori très limité à travers le monde, cette nouvelle voiture électrique sera principalement proposée sous forme de location d’une durée pouvant s’étendre de 1 mois à plusieurs années.

Contre 250 dollars (227 euros) remboursables, il est déjà possible d’en retenir une.

Selon la feuille de route communiquée par Fisker : les essais des prototypes commenceront avant la fin 2019 ; le modèle de série sera officiellement dévoilé le 4 janvier 2020 ; ceux qui auront précommandé un SUV électrique Ocean pourront venir voir courant de l’année prochaine le modèle en expo dans un centre dédié, puis en essayer un en 2021 ; la même année, l’engin entrera en production ; premières livraisons en nombre fin 2022.

Si le prix à l’achat n’a pas été encore révélé, les modalités pour la location d’une Ocean d’entrée de gamme (5 niveaux de finition prévus) sur une durée indéfinie sont déjà connues. Le premier dépôt a été fixé à 2.999 dollars (2.722,50 euros), qu’il sera possible de financer via une formule de crédit. Les loyers suivants seront de 379 dollars (344 euros).



Il serait question d’un impressionnant crédit kilométrique annuel de 30.000 miles, soit un peu plus de 48.000 km.

Pour rappel, la batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 80 kWh, dote le SUV électrique Fisker Ocean d’une autonomie d’environ 480 kilomètres. Un rayon d’action extensible grâce aux panneaux solaires installés sur le toit.