Essai – Ford Mustang Mach E : les temps de recharge et de voyage de notre Supertest


Ford Mustang Mach E

Le Ford Mustang Mach E présente une autonomie confortable pour envisager des longs trajets. Reste à savoir ce qu’il vaut en matière de recharge rapide pour en profiter pleinement.

Publicité

Le Ford Mustang Mach E fait partie des véhicules électriques de notre Supertest avec les meilleures autonomies. Nous lui avons calculé une valeur de 350 km tout rond sur notre parcours de référence de 500 km, sur voies rapides et autoroutes aux limitations de vitesse. Mais cela est avant tout possible avec sa grosse batterie, de 91 kWh de capacité utile depuis une récente mise à jour. Voilà qui lui permet de faire un tour de magie, attirant le regard sur l’autonomie finale plutôt que sur les consommations, élevées dans l’absolu. Grosse batterie, grosse autonomie, donc, mais qu’il faut bien évidement remplir. Le Mustang Mach E va-t-il pouvoir tirer son épingle du jeu à ce jeu-là ?

À lire aussi Essai – Ford Mustang Mach E : les consommations, autonomies et performances mesurées de notre Supertest

Courbe de recharge du Ford Mustang Mach E AWD ER : un plein utile en 41 minutes

Pour les recharges sur les bornes rapides en courant continu, le Mustang Mach E promet une puissance maximale de 150 kW avec sa grosse batterie de 91 kWh de capacité (98,8 kWh brut). Il se place ainsi parmi les bons élèves à la lecture de la fiche technique. Mais comme avec le Tesla Model Y, il faudra se brancher autour des 10 %, voire avant, pour voir la couleur des 150 kW. Car si nous avons enregistré un pic à 160 kW dès le lancement de notre mesure, la courbe a aussitôt entamé sa chute. Et cette dernière est plutôt rapide, puisque la puissance de recharge passe sous la barre des 100 kW un peu après 40 % de charge. Si la puissance se maintient plus ou moins ensuite, il ne reste plus que 68 kW de puissance à 80 %. Cela représente un écart de -57,5 % par rapport au pic observé sur cette courbe de recharge rapide.

Bref, rien de nouveau jusqu’à ce stade. En revanche, c’est bien après les 80 % que nous étions impatients d’observer les améliorations apportées par cette mise à jour. Car auparavant, le SUV chutait directement à 11 kW. Une puissance équivalente à celle d’une charge lente sur une borne publique. D’après le constructeur, il fallait 52 minutes pour passer de 80 à 90 %. Impensable ! Désormais, si la courbe s’écroule juste avant les 81 %, elle se stabilise à 40 kW, lui permettant ainsi de passer de 80 à 90 % en 14 minutes. C’est bien plus acceptable puisque cela permet d’exploiter 10 % de batterie en plus.

Il faut ensuite compter 30 minutes de plus pour faire le plein à 100 % sur une borne rapide. Au final, l’exercice de recharge de 10 à 80 % réclame 40 minutes (38 minutes selon la brochure), et le plein complet nécessite une immobilisation de 1 h 24. Cela place le Mustang Mach E au niveau d’un Nissan Ariya 87 kWh.

Courbe de recharge type
10 à 80 %  80 à 100 %  10 à 100 %
Temps de recharge (en min) 40 44 84
Autonomie gagnée (en km) 245 70 315

Autonomie récupérée : 193 km en 30 minutes

Sur autoroute, l’autonomie moyenne entre 10 et 80 % de charge est de 245 km. C’est ce que nous avons mesuré avec le Model Y (244 km). Cependant, la recharge est un peu moins rapide, ce qui ne permet pas au Mach E de faire aussi bien en conjuguant sa courbe de recharge à ses consommations. Au final, il peut gagner en moyenne 193 km d’autonomie en une demi-heure, et frôle ainsi de près son entrée dans notre club des plus de 200 km en 30 minutes.

Autonomie récupérée
Temps de recharge (en min) 15 30 45 60
Autonomie gagnée (en km) 112 193 252 291
À lire aussi Essai – Ford Mustang Mach E : les temps de recharge et de voyage de notre Supertest

Coûts des recharges du Ford Mustang Mach E AWD ER

Lors de nos différentes recharges, les bornes ont indiqué une moyenne de 65,82 kWh facturés entre 10 et 80 % de charge. Une quantité, perte comprise, assez cohérente avec la nouvelle capacité utile de la batterie. Partenaire de la première heure du réseau Ionity, la marque à l’Ovale Bleu propose une grille tarifaire préférentielle qui fait chuter le prix à 0,32 €/kWh (abonnement gratuit la première année, puis de 149 €/an). Cela porte ainsi le prix de la recharge utile à 21 €. De quoi mieux avaler la pilule, puisque ce même plein représenterait une note de presque 45,50 € au tarif public.

Dans notre cas, le coût de revient moyen sur autoroute est de 8,60 €/100 km. Une valeur très intéressante, mais n’oublions pas de préciser qu’elle pourrait se montre plus élevée chez d’autres opérateurs avec, par exemple, 11,80 €/100 km avec des recharges Electra ou 15,85 €/100 km avec Fastned.

Temps de trajet pour 500 km : 5 h 04

Malgré ses grosses consommations, le Ford Mustang Mach E est l’un des véhicules électriques capables de s’arrêter une seule fois pour recharger sur un trajet de 500 km entre Paris et la périphérie de Lyon. Avec la batterie quasiment pleine au départ (95 %), nous avons pu atteindre une première station de recharge rapide avec 9 % de charge restante. Une recharge à 80 % sera donc suffisante pour nous permettre de parcourir les 200 km restant avant de passer la ligne d’arrivée avec 19 % de charge.

À lire aussi Essai – Ford Mustang Mach E : les temps de recharge et de voyage de notre Supertest

Au final, nous avons effectué une recharge de 40 minutes exactement, en phase avec notre courbe de recharge. Ajoutée au temps de trajet habituel de 4 h 20 et aux temps d’évolutions sur les aires et de raccordement (4 minutes), nous comptabilisons un temps total de 5 h 04 pour parcourir les 500 km de référence.

À noter que le Mustang Mach E dispose d’un planificateur d’itinéraire embarqué. S’il ne communique pas le taux de charge à l’arrivée, il préfère indiquer l’autonomie restante, en se basant sur la consommation actuelle. Ce qui ne sera pas sans mauvaise surprise au moment de poser les roues sur autoroute. Il faudra dans tous les cas ajouter manuellement des stations de recharge manuellement à l’itinéraire, en les sélectionnant grâce aux filtres proposés. Du côté des planificateurs indépendants, nous avons trouvé ABRP plus cohérent puisqu’il se base bien sur la capacité utile de la batterie de 91 kWh. Chargemap s’est montré bien plus optimiste que la réalité avec un seul arrêt de 25 minutes, puisqu’il semble prendre en compte la capacité brute de 98,8 kWh.

Le Supertest, c’est quoi ?

Amoureux des chiffres et allergiques aux fiches techniques officielles, le Supertest, nouveau format d’essai d’Automobile-Propre, est fait pour vous, rassemblant des données collectées lors d’un essai en conditions réelles et selon un protocole transparent et précis. Nous les ajouterons le mercredi suivant la publication du second volet consacré au Ford Mustang Mach E AWD ER à notre article récapitulatif permettant de confronter les valeurs relevées des modèles essayés, ce qui fera toute la valeur de la rubrique.

Si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à consulter nos essais et à échanger avec la communauté sur notre forum de discussion.


En savoir plus sur le véhicule Ford Mustang Mach-E


Publicité

Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2023 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre