e-rallye-essai-zoe-ze-40-j2-0006

Après 800 kilomètres parcourus depuis Fontainebleau, les choses sérieuses commencent aujourd’hui sur le circuit d’Alès où la première épreuve est organisée. L’occasion de revenir sur l’équipement de nos petites Zoé ZE 40 et les règles de ce rallye de régularité.

Des Zoé bien équipées

Si les Zoé que nous avons en main conservent la même motorisation et la même batterie 41 kWh que celles qui seront livrées aux clients à compter de la fin de l’année, la Renault Zoé ZE Team a apporté quelques petites modifications qui devraient s’avérer particulièrement utiles lors de la compétition.



En premier lieu, il y a toute la partie éclairage. 90 % des épreuves se déroulant la nuit, le constructeur a ajouté une rampe à LED et de petits projecteurs sur la calandre. Objectif : nous offrir une meilleure visibilité sur des routes sinueuses et non éclairées. Pour la petite histoire, l’équipe avait même imaginé intégrer une rampe façon WRC mais a rapidement abandonné l’idée pour des questions d’homologation.

L’autre modification est plus amusante puisqu’elle résulte des phases de reconnaissance de l’équipe. « Lorsque nous sommes allés de nuit sur le parcours, nous avons croisé beaucoup d’animaux sur la route » nous explique Greg, l’un des personnages clés de cette Renault Zoé ZE Team,  dans la vidéo ci-dessous. Pour tenter de remédier au problème, la Team a eu l’idée d’équiper les Zoé de petits sifflets à ultrasons. Discrètement intégrés au niveau des rétroviseurs, ils sont sensés s’activer dès 40 km/h et serviront à avertir les animaux de notre présence sur le parcours.

e-rallye-essai-zoe-ze-40-j2-0005

Une rampe à LED et deux projecteurs ont été ajoutés à nos Zoé. Objectif : nous offrir une meilleure visibilité lors des épreuves essentiellement nocturnes.

Comme l’an dernier, la Team Renault a particulièrement bien préparé la compétition en amont en effectuant pour nous toutes les reconnaissances qui ont permis d’aboutir à un « road book » détaillé. Grâce à l’expertise de Yves Munier, engagé avec Greg dans la Zoé numéro 2, l’équipe nous a également doté d’un matériel complémentaire au Tripy obligatoire des organisateurs pour suivre notre progression lors des zones de régularité avec un outillage particulièrement précis qui nous permet de déterminer si nous sommes en avance ou en retard durant les zones de régularité.

Les règles de la régularité

Le e-Rallye de Monte-Carlo, ce n’est pas de la rigolade ! L’épreuve est officiellement homologuée par la Fédération Internationale de l’Automobile et repose sur une série de courses dites « de régularité ».

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le principe, l’idée est d’aller d’un point A vers un point B en respectant une vitesse donnée tout au long du parcours. A des points aléatoires que seuls les organisateurs connaissent, des relevés sont réalisés. Si vous êtes une seconde en avance ou en retard par rapport à la vitesse donnée, vous recevrez un point de pénalité. Le gagnant est celui qui termine les épreuves avec le moins de points de pénalité. A noter que le classement conso, présent l’an dernier, ne fait plus partie de cette édition 2016. Tant mieux car il n’était pas vraiment passionnant (surtout pour le co-pilote) de rouler à 30 km/h pour conserver le maximum d’énergie.

Concrètement, les épreuves se déroulent sur routes ouvertes et les vitesses imposées par l’organisateur ne peuvent pas dépasser les 50 km/h. Facile me direz vous ? Pas forcément car il faut parvenir à maintenir sa vitesse en toutes circonstances, que ce soit dans une épingle ou dans une descente avec une chaussée humide et des voies par moment très étroites, le tout dans un environnement nocturne qui limite la visibilité. Ci-dessous, les explications en vidéo de Greg.

Sept épreuves au total

Aux alentours de 14h00 ce vendredi 14 octobre, nous entamerons notre première épreuve sur le circuit d’Alès avant de partir vers Monaco où trois Zones de Régularité (ZR pour les intimes) nous attendent en chemin dans la nuit de vendredi à samedi. Les trois dernières ZR se dérouleront dans la nuit de samedi à dimanche sur le mythique Col du Turini avant une remise des prix organisée dimanche à midi.



Une belle aventure en perspective que nous vous invitons à suivre en live sur nos réseaux sociaux.