Située sur un ancien site de Philips, la première usine d’e.Go Mobile a été inaugurée ce vendredi 13 juillet à Aix-La-Chapelle. Elle livrera les premiers exemplaires de la petite e.Go Life à compter de la fin de l’année.

Située à Aix-la-Chapelle, ville allemande située à proximité des frontières germano-belge et germano-néerlandaise, l’usine d’e.Go Mobile représente un investissement de 25.7 millions d’euros, dont 2.6 millions financés sous forme de subventions par l’Etat de Rhénanie du Nord.

Associant lignes d’assemblage, espaces bureautiques et showroom où les clients pourront venir récupérer leur voiture, l’usine s’étend sur 16.000 mètres carrés et sera capable de produire jusqu’à 10.000 véhicules par an avec un fonctionnement à une équipe. A compter de la mi-2019, le constructeur prévoit la mise en place d’un second roulement pour porter la production annuelle à 20.000 exemplaires. Cerise sur le gâteau : l’usine intègre un système photovoltaïque lui permettant d’être en partie autonome en énergie. Selon le constructeur, les modules installés permettront de générer chaque année plus de 1,3 million de kilowattheures d’électricité verte. En termes de volumes, e.Go Mobile prévoit de livrer 600 véhicules d’ici la fin de l’année avant une montée en puissance attendue pour 2019 avec 15.000 livraisons annoncées.

A Aix-la-Chapelle, l’usine sera progressivement étendue. En plus de ce premier site dédié à l’assemblage de l’e.Go Life, e.Go Mobile est en train de construire un second site où seront fabriquées les pièces de carrosserie. Un troisième site entamera enfin sa construction à compter du mois d’août. Celui-ci sera dédié à la production de la Mover, une navette électrique développée avec ZF dont les tests débuteront en 2019.

Moins de 10.000 euros bonus déduit

Capable de transporter jusqu’à 4 passagers, la voiture électrique d’e.Go Mobil se décline en trois versions. Considérée comme l’entrée de gamme, la première développe jusqu’à 20 kW de puissance et fait appel à une batterie de 14.9 kWh autorisant une centaine de kilomètres d’autonomie. Intermédiaire, l’e.GO Life 40 embarque un moteur de 40 kW associé à une batterie de 17.9 kWh pour une autonomie de 120 km tandis que l’e.Go Life 60 recourt à une batterie de 23.9 kWh portant l’autonomie à environ 160 km.

Une petite voiture électrique essentiellement conçue pour la ville dont les tarifs s’annoncent très raisonnables. Comptez 15.900 € pour la première version, 17.400 € pour la seconde et 19.900 € pour la troisième. Un prix qui intègre la batterie mais pas le bonus ce qui signifie que la petite voiture électrique d’e.Go pourrait être proposée à moins de 10.000 euros dans l’hexagone. Des personnes intéressées ?

e.Go Life : fiche technique

MODÈLE e.GO Life 20 e.GO Life 40 e.GO Life 60
Capacité batterie (lithium) 14,9 kWh 17,9 kWh 23,9 kWh
Autonomie NEDC 121 km 142 km 184 km
Temps de charge prise domestique 5,4 h 7,3 h 9,8 h
Temps de charge prise type 2 3,8 h 4,5 h 6,9 h
Puissance moteur (continue / crête) 20/20 kW 24/40 kW 32/60 kW
Vitesse max 116 km / h 130 km / h 152 km / h
0-50 km / h 7.7 sec. 4,7 sec. 3,4 sec.
Consommation /100 km (NEDC) 11,9 kWh 12,1 kWh 12,5 kWh
Longueur 3348 mm 3348 mm 3348 mm
Largeur 1700 mm 1700 mm 1700 mm
Hauteur 1567 mm 1567 mm 1567 mm
Empattement 2200 mm 2200 mm 2200 mm
Prix avec batteries 15.900 € 17.400 € 19.900 €

 

 

e.Go Life : la voiture électrique low-cost entame sa production
4 (79.74%) 78 votes