Initialement prévues fin 2018 les premières livraisons de la citadine allemande e.Go Life sont à présent annoncées pour ce jeudi 9 mai. Il s’agira d’un événement peu commun : pour la première fois depuis l’avènement de Mini en 1959, les premiers véhicules de série d’un nouveau constructeur européen, indépendant d’un grand groupe, seront lancés sur le marché.

« Jetzt haben wir es geschafft » (nous avons enfin réussi) … C’est par ce qui semble à première vue une bonne nouvelle que débute le courriel envoyé récemment aux détenteurs d’une réservation pour la petite citadine allemande e.Go Life. « Ce 26 avril nous avons conclu avec succès les tests d’homologation permettant la mise en circulation d’une série limitée de la e.Go Life « First Edition ».

Série limitée ? First Edition ? Une telle version n’avait jamais été évoquée jusqu’à présent. Qu’en est-il ? On savait que la start-up était confrontée à des difficultés avec certains de ses fournisseurs. C’était d’ailleurs la raison du report de la construction en série, l’usine étant quant à elle opérationnelle depuis longtemps. « Notre fournisseur n’est pas encore en mesure de mettre à disposition le programme électronique de stabilité (ESP), celui-ci n’étant pas encore homologué » déclare le jeune constructeur. Par conséquent, la sortie en grande série de la e.Go Life ne sera possible qu’au cours de l’automne. Mais ne voulant pas faire languir plus longtemps certains clients impatients, e.Go Mobile a décidé de construire une série limitée de 1000 véhicules dont les performances, notamment la puissance (53 kW maximum), la vitesse de pointe et l’autonomie seront toutefois bridées. Sur ces exemplaires, le freinage régénératif ne sera pas opérationnel. Apparemment l’utilisation d’un ESP ne serait pas nécessaire pour cette version bridée.

Les premiers clients de la région d’Aachen et environs seront donc livrés à partir du 9 mai, date prévue pour la sortie du premier exemplaire de cette version « First Edition ». La start-up pourra profiter de l’occasion pour roder sa chaîne d’assemblage. Elle compte maintenant produire en grande série les versions e.Go Life 20, 40 et 60 à partir de l’automne et promet la construction de 4.300 exemplaires avant la fin de l’année.

Dans son courriel e.Go Mobile annonce l’organisation prochaine d’essais routiers de la petite citadine à « différents endroits », sans préciser lesquels. Les détenteurs des premières réservations seront avertis individuellement. A notre avis il y a toutefois peu de chances que de tels essais soient prévus en France. Le cas échéant nous ne manquerons pas de vous informer.

Pour rappel, le prix de base variera selon le modèle choisi entre 15.900 € (version Life 20) et 19.900 € (version Life 60), bonus non déduit.

e.Go Life : la citadine électrique entamera ses livraisons le 9 mai
4.4 (88.57%) 28 vote[s]