Engagé dans le grand prix de Formule E, DS avait déjà annoncé sa volonté d’électrifier l’intégralité de sa gamme. La marque a profité de l’escale parisienne de la compétition pour préciser la date. Dès 2025, tous les modèles seront hybrides ou 100% électriques.

Si aucun véhicule électrique n’est actuellement proposé au sein de la gamme DS, le constructeur veut s’inscrire dans la tendance en abandonnant les motorisations purement thermiques. La marque a profité de son implication dans le grand-prix de Formule E pour annoncer que tous ses modèles seront hybrides ou électriques dès 2025. Malgré cette date d’entrée plutôt tardive sur le marché, la marque assure avoir l’ambition de faire parti des « leaders mondiaux des voitures électrifiées ».



Une transition qui démarrera à l’automne 2019 avec la sortie de la DS7 Crossback E-Tense, un 4X4 hybride rechargeable de 300 chevaux cumulés et 50 kilomètres d’autonomie électrique. Pour lancer les commandes, DS propose d’ailleurs à ses tous premiers clients de rouler dès aujourd’hui en DS7 Crossback thermique avant de réceptionner leur version hybride rechargeable. La marque présentera ensuite son premier modèle 100% électrique lors du mondial de l’automobile de Paris en octobre prochain.

Le constructeur affirme que les connaissances acquises lors de ses développements en Formule E seront utilisées sur ses voitures de série. D’ici 2025, elle devra alors s’attarder sur l’adaptation de la technologie de compétition à celle de véhicules grand public afin d’atteindre son objectif de proposer une gamme « uniquement en version électrifiée, soit en hybride, soit en 100% électrique, voire les deux ».