formule-e-marrakech-ds-0030

Partenaires depuis la saison 2 (2015-2016) du Championnat électrique Formula E, la division sport automobile de la marque DS, DS Performance, et Virgin Racing ont décroché la deuxième place du ePrix de Marrakech. Automobile-Propre était présent.

L’Argentin José María López (« Pechito »), triple Champion du Monde des voitures de tourisme (FIA WTCC) avec Citroën Racing, aux côtés du Britannique Sam Bird, sont les pilotes pour la saison 3 (2016-2017) du Championnat FIA de Formula E.



A la tête de l’équipe se trouvent le russe Alex Tai (Directeur DS Virgin Racing), Sylvain Filippi (Directeur Technique DS Virgin Racing)  et Xavier Mestelan Pinon (DS Performance). Ce dernier est le directeur technique de Citroën Racing, l’équipe qui a porté 9 fois Sébastien Loeb sur la plus haute marche du podium du championnat du monde des rallyes (FIA WRC)

DS Performance apporte son savoir faire technologique, Virgin Racing apporte son savoir faire issu  de la Formule 1 depuis 2009 et de la première saison Formula E (2014-2015)

Au grand prix Formule E de Marrakech, Sam Bird décroche la deuxième place. Un podium prometteur pour la suite de la saison qui permet d’effacer les déconvenues de l’étape précédente à Hong Kong (casse boite de vitesse pour Sam Bird et accident pour « pechito »).

Il ne faut pas oublier que Sam Bird a fini 4 ème de la saison 2 (2015-2016), avec une victoire à Buenos Aeres. L’équipe DS Virgin Racing a fini 3 ème, derrière les équipes e.dams-Renault et ABT Schaeffler Audi Sport.

Entretien avec Sylvain Filippi

Nous avons pu interviewer le Directeur Technique de DS Virgin Racing, Sylvain Filippi. Ce dernier est le créateur de la toute première course de voitures électriques sur piste, lancée en 2009 : l’EV CUP.

s-filippi-ds-racing

« Le changement technologique entre la saison 2 (2015-2016) et la saison 3 (2016-2017) repose sur la limite de récupération d’énergie par tour de circuit : le chiffre passe de 100 KW à 150 KW en course (100 KW pour les qualifications). La récupération d’énergie est directement injectée dans la batterie (pas de « tampon super-condensateur »)

Actuellement entre les premières saisons, le premier challenge technique à relever pour les équipes est l’amélioration du rendement. Il s’agit d’optimiser au maximum le rendement global batterie – récupération d’énergie – moteur électrique et inversement. Ce travail de fond a été effectué par DS Virgin Racing entre la saison 2 et la saison 3. L’optimisation de ces rendements est en effet la clé, car la capacité de la batterie et la puissance maximum du moteur électrique sont les mêmes pour les équipes. Les spécifications FIA Formula E sont strictes. La batterie de 28 KWh est la même pour toutes les voitures. Elle est fournie par Williams F1 Technologie. Par contre, au niveau du moteur électrique, chaque équipe construit son propre moteur électrique ou choisi son fournisseur.

Le deuxième challenge technique à relever pour les équipes est la baisse du poids maximum de la voiture. Entre la saison 1 et la saison 3, le poids des voitures Formula E est passé de 896 kg à 880 kg.



Le châssis et la batterie sont les mêmes entre les équipes, il faut donc optimiser les différents éléments qui composent le poids restant dans la voiture : moteur électrique, boite de vitesse,… C’est donc un grand challenge : il faut optimiser le rendement de la voiture tout en allégeant le poids global de la voiture ! » explique Sylvain Filippi.

De gros changements attendus pour la saison 5

Selon Sylvain Filippi, le  changement technique radical va plutôt avoir lieu entre la saison 4 (2017-2018) et la saison 5 (2018-2019)

Pour ceux qui connaissent la course Formule E, les pilotes disposent actuellement de deux voitures pour accomplir la course. Encadrés par des règles strictes, les pilotes procèdent à un changement de voiture durant la course, ce qui nécessite des stratégies de conduite avec la « première voiture », avant de prendre la deuxième voiture.

Pour la saison 5 (2018-2019), avec un changement des spécifications techniques des voitures, les pilotes n’auront plus qu’une seule voiture électrique. Tout sera changé : nouvelle batterie de 54 kWh, nouveau châssis, nouveau moteur, puissance augmentée,…

La batterie de la saison 5 sera fournie par Mac Laren. Cette batterie utilisera la dernière technologie Lithium Ion, avec une meilleure densité énergétique. La batterie chaufferait moins, grâce à son design et sa plus grande densité.

Début 2017, l’équipe DS Virgin Racing préparera la future voiture de cette saison 5 (2018-2019)

Sans aucun doute, la technologie électrique dépasse celle des véhicules thermiques de course. Avec la saison 5 (2018-2019), il faudra plus de puissance, moins de poids, avec plus de rendement. Ce challenge est impossible avec la technologie thermique.

La Formula E est le championnat FIA qui va vraiment sensibiliser le grand public sur la technologie électrique, avec des course en général en centre ville, sans pollution.

Si vous regardez bien les profils des différents membres de l’équipe DS Virgin Racing, et la passion qui les animent, vous ne serez pas surpris que la Team DS Virgin Racing finisse sur la plus haute marche du podium de la saison 3.