Le co-fondateur de Coda quitte l’aventure alors que la marque californienne s’apprête à commercialiser sa première berline électrique. Aucune raison officielle n’a été donnée pour son départ.

Coda, c’est une startup californienne qui travaille sur le développement de voitures électriques. Elle a pour ambition de vendre près de 14 000 véhicules en 2011. Les consommateurs américains peuvent même déjà réserver leur Coda contre un acompte de $500, et les livraisons devraient commencer fin de l’année 2010.



Le départ du CEO de l’entreprise laisse la place à Steven Heller, qui était co-président du comité de direction. Le challenge qui l’attend est de taille puisque Coda arrive sur le marché avec une voiture au design plutôt fade, et plutôt chère ($37,400). J’ai l’impression qu’il va être difficile de convaincre avec ces arguments.

C’est peut-être ce qu’a compris Kevin Czinger…