Après les ID., ID. Crozz, ID. Buzz, ID. Vizzion, ID. Buggy et ID. Roomzz, le constructeur allemand dévoile, à quelques jours de l’ouverture du salon de Los Angeles où il sera présenté, le 7e concept de la famille ID. Les visuels précis s’accompagnent d’un minimum de caractéristiques techniques qui rendent l’engin réel.

590 kilomètres d’autonomie

Nous saluons l’effort de Volkswagen de communiquer des informations précises sur le groupe motopropulseur 100% électrique qui emportera l’ID. Space Vizzion que le constructeur a voulu placer aux frontières des breaks confortables, spacieux SUV et GT dynamiques. Un nouveau segment ? Oui, selon la marque.

Publicité


Une batterie lithium-ion intégrée dans le plancher et d’une capacité énergétique brute de 82 kWh dote le véhicule d’une autonomie WLTP de l’ordre de 590 kilomètres. Installé entre les 2 trains roulants de la plateforme MEB, le pack alimente 2 moteurs électriques pour une motricité intégrale (4Motion).

Ensemble, ils développent une puissance maximale de 250 kW. De quoi réaliser en 5,4 secondes l’exercice du 0-100 km/h.

 

Qualités aérodynamiques

Volkswagen se réjouit d’annoncer un coefficient de traînée de 0,24.

Pour en arriver là, le constructeur a particulièrement soigné la circulation des flux d’air sur la carrosserie, n’hésitant pas à transformer le bas du pare-choc avant en une sorte de nid d’abeilles. Une astuce qui permet à l’ID. Space Vizzion de conserver une bouille robuste.

Le logo de la marque identifie le milieu de la fente horizontale par laquelle l’air épouse l’inclinaison du capot plus bas qu’il apparaît à première vue. L’échancrure à l’arrière du toit contribue à fluidifier le courant.

Une approche nouvelle du constructeur pour favoriser l’aérodynamisme et l’efficience du véhicule, sans sacrifier aux actuels standards esthétiques. Elle est facilitée par l’absence de radiateur en calandre et un besoin réduit pour placer le premier moteur électrique qui entraîne les roues avant.

 

Publicité


Du cuir au jus de pomme

L’habitacle a aussi son lot d’originalité. Pour un impact moins grand sur l’environnement à la construction, les matériaux employés à bord de l’ID. Space Vizzion sont issus de filières durables.

Pas de chrome à l’intérieur, mais des éléments traités avec une peinture qui en donne l’apparence. La sellerie est réalisée dans un cuir synthétique obtenu en particulier avec des résidus de la production de jus de pomme (AppleSkin).

 

Instrumentation

Sobre et lumineux, l’habitacle abrite une instrumentation très fonctionnelle composée d’une tablette horizontale tactile 15,6 pouces et de l’affichage tête haute à réalité augmentée des informations de conduite les plus utiles.

L’habituel combiné derrière le volant est réduit à la taille d’un mini-écran qui indique principalement, et de façon claire, la vitesse instantanée.

En outre, une bande lumineuse interactive passe également des informations importantes au conducteur.

 

Fin 2021 pour la version de série

A remarquer, sur le visuel présentant le coffre ouvert, les 2 skateboards électriques intégrés sous une tablette et pour lesquels le service de communication de la marque est pour l’instant silencieux.

L’ID. Space Vizzion n’est pas un simple exercice de style. Volkswagen a programmé de présenter sa déclinaison commerciale à la fin de l’année 2021.

Elle sera ensuite lancée en différentes variantes sur les marchés d’Europe, d’Amérique du Nord et de Chine.

 

Publicité