Associé à l’opérateur danois Clever, l’énergéticien E.ON vient d’annoncer la création d’un corridor de bornes rapides entre l’Italie et la Norvège.

Au total, les deux partenaires comptent lancer une « première vague » avec 180 sites répartis entre sept pays européens. Installées le long des autoroutes, les stations seront distantes de 120 à 180 kilomètres.

Publicité


« La majorité des sites seront construits en Allemagne, suivis par la France, la Norvège, la Suède, le Royaume-Uni, l’Italie et le Danemark » explique le communiqué des deux partenaires qui précise que les premiers sites seront situés en Allemagne et au Danemark. En Norvège, les bornes de recharge seront déployées en partenariat avec la chaîne de stations-service YX.

Capable de délivrer jusqu’à 150 kW avec un potentiel de mise à niveau à 350 kW, chaque station proposera entre 2 et 6 points de charge. Si la charge Combo sera évidemment de la partie, la présence du standard CHAdeMO n’a pas été confirmée par le communiqué des deux partenaires.

Financements européens

Etalé sur trois ans, le déploiement d’E.ON et de Clever bénéficie d’un financement de 10 millions d’euros de la commission européenne dans le cadre du programme Connecting Europe Facility (CEF). Sur les 180 bornes  sites du projet, 160 seront ainsi en partie financées par l’Europe.

Pour les deux partenaires, l’annonce de ce premier corridor n’est qu’un début. En tout début d’année, E.ON et Clever avaient signé un partenariat pour la mise en place de plus de 400 sites de charge à travers l’Europe. En d’autres termes, 220 autres sites qui pourraient correspondre à un ou plusieurs corridors pourraient être annoncés dans les prochaines semaines.

Pour E.ON, cette nouvelle annonce entre dans le cadre de son objectif de déploiement de 10.000 points de charge rapide à travers l’Europe d’ici à 2020. En comptant 2 à 6 points de charge par site, E.ON pourrait ainsi mettre en place 800 à 2400 points de charge rapide dans le cadre de son partenariat avec Clever.

Publicité