Voyager en camping-car Tesla ? Un rêve qui pourrait devenir réalité grâce à l’imagination de la société londonienne Vanlifer. Elle a dévoilé un concept virtuel de maison roulante basé sur le célèbre camion électrique californien.

Les projets de camping-cars électriques sont plutôt rares. Il y a bien le prototype solaire « e-home » dévoilé par Dethleffs, le concept de « J38SE » zéro émission de Winnebago et l’Iridium EV, mais ces esquisses affichent tout juste 100 à 200 km d’autonomie théorique. Comme pour l’automobile, Tesla pourrait révolutionner l’univers du camping-car avec le « Semi », son camion électrique. Si la marque ne prévoit pas de commercialiser un tel véhicule, son poids-lourd pourra être utilisé comme plateforme par des spécialistes.



800 km d’autonomie

Après avoir inspiré un designer madrilène, le Semi a cette fois éveillé l’imagination de la société Vanlifer, qui propose une assistance à la conception de véhicules habitables. Les 800 km d’autonomie annoncée du camion et ses capacités de pilotage autonome ont séduit l’entreprise londonienne, qui a publié les visuels de son concept. Il s’agit d’un camping-car haut-de-gamme d’allure très moderne baptisé « Tesla Semi-Home ». Installé sur le Tesla Semi avec « très peu de modifications du châssis », il peut héberger six personnes. Il est doté d’une cuisine complète, d’un salon et de toilettes entre autres équipements « de luxe » selon Vanlifer.

Un prix compétitif

Un camping-car prestigieux dont le tarif pourrait être compétitif parmi sa catégorie. En effet, la version à grande autonomie du Tesla Semi est proposée à 180.000 dollars (162.000 euros), auxquels il faudra ajouter le coût du module habitable, non communiqué. La différence de prix avec les camping-cars thermiques de luxe ne devrait pas être astronomique, ils sont actuellement proposés autour de 150.000 euros et certains atteignent même les 600.000 euros. Un surcoût qui sera rapidement compensé par les économies de carburant, les maisons roulantes au diesel consommant généralement 15 à 20 l/100 km.

Il reste à savoir comment le Tesla Semi-Home parviendra à stationner sur les bornes de recharge rapide sans bloquer les autres utilisateurs. Il faut également accepter le fait que seul le conducteur peut s’asseoir dans la cabine à l’avant, une condition que la clientèle habituelle de couples retraités pourrait refuser.