Selon AutomobilWoche, le groupe prévoit, en plus de ses plateformes actuelles, d’y ajouter une modulaire MPE destinée aux véhicules électriques et même à hydrogène.

L’offensive électrique bouleverse les gammes et plateformes des constructeurs. Chez Volkswagen, l’ID.3 inaugure une nouvelle base MEB, secondée par la J1 de la Taycan, en attendant la PPE pour gros SUV et berlines.

Or le site Automobilwoche a eu vent d’une quatrième plateforme. Le média allemand stipule que le géant automobile vise une base plus modulaire, touchant les marques Volkswagen, Audi et Porsche.

« Le groupe VW développe une plateforme modulaire pour la mobilité électrique de nos voitures à partir du segment B, qui peut être utilisée par toutes les marques », a déclaré au site Michael Jost, responsable de la stratégie, « l’évolutivité s’étend non seulement à la longueur ou à la largeur des voitures, mais également aux applications de volume, premium et luxe. » Ceci à l’instar donc de la plateforme PPE.

Publicité


L’hydrogène concerné

Autre information plus surprenante, cette plateforme s’adapterait pour les modèles à pile à combustible hydrogène. Toutefois, le groupe VW prévoit seulement « une petite série au début de la prochaine décennie », comme le BMW X5. Un projet « h-tron » qui semble avoir du retard, car promis courant 2020 lors de l’assemblée annuelle 2018 d’Audi avant une vraie série en 2025.

En effet, la marque aux anneaux a la charge du développement, dans son unité de Neckarlsum (Allemagne). Elle possède également un partenariat avec Hyundai, déjà présent sur le marché avec le SUV Nexo.

Le concept-car Audi h-tron à hydrogène de 2016

Publicité