Volkswagen Trinity 2026 profil teaser

Essayer Volkswagen Trinity : 2 milliards pour une nouvelle usine à Wolfsburg ?

Configurez votre véhicule Volkswagen Trinity : 2 milliards pour une nouvelle usine à Wolfsburg ou demandez un essai gratuitement.

Après la famille ID qui a marqué pour Volkswagen le virage vers l’électrique, Trinity marquera celui vers la voiture entièrement connectée. Pour cette future vitrine technologique, le groupe va implanter une toute nouvelle usine dans son fief de Wolfsburg.

Avec une gamme ID appelée à couvrir tous les segments, la transition vers l’électrique est déjà bien amorcée. Mais pour lutter contre « l’épouvantail » Tesla, l’électrique ne suffit pas. La voiture n’est plus un simple assemblage de pièces mécaniques. Une bonne part de sa valeur aujourd’hui, et à venir, est constituée… de lignes de code. Volkswagen a déjà mis de nombreuses forces sur le sujet avec la création de Cariad, sa filiale dédiée au développement logiciel déjà forte de 4 500 personnes.

Ces efforts se concrétiseront avec la naissance de la plateforme SSP (Scalable Systems Platform). Une base commune pour l’ensemble du groupe, capable de remplacer à terme tous les modèles reposant actuellement sur les plateformes thermiques (MQB, MLB…), mais aussi les deux grandes architectures électriques MEB et PPE. Outre sa modularité extrême, cette plateforme comporte donc un important aspect logiciel, avec la capacité de supporter des mises à jour en ligne sur l’ensemble des composants électroniques.

Artemis, puis Trinity

La première application sera le projet Artemis chez Audi. Mais il s’agit d’un projet très haut de gamme. C’est le projet Trinity qui débutera sa popularisation. Avec comme promesse une diversité réduite en usine, et des options activables à la demande, par abonnement ou pour l’ensemble de la durée de détention du véhicule. Il s’agira d’une grande berline profilée, qui prendrait en théorie la relève de l’Arteon. Un SUV pourrait être adjoint au projet dans les mois à venir.

Pour mieux marquer cette révolution, Volkswagen a donc estimé qu’il fallait une usine flambant neuve. Celle-ci servira d’exemple dans son organisation aux autres sites du groupe, inévitablement appelés à produire des véhicules sur la même base technique. Et face aux incertitudes liées à l’emploi avec le développement du véhicule électrique, Volkswagen rassure sa base, ce nouveau site sera situé dans son fief historique de Wolfsburg. Dans le quartier de Warmenau, adjacent à l’usine actuelle.

Les travaux débuteront en 2023, et la production doit débuter en 2026. Ce nouveau site représente un investissement de 2 milliards d’euros. La capacité est estimée à 150 000 unités par an.

La dernière fois que Volkswagen a construit une « usine écrin », c’était à Dresde. La fameuse usine de verre a été construite pour produire la grande berline Phaeton, voulue par Ferdinand Piëch. Après avoir produit des e-Golf, l’usine assemble aujourd’hui une partie des ID.3.