Présentée comme le fer de lance de la stratégie électrique du groupe Volkswagen, la plateforme modulaire électrique « MEB » sera également ouverte à aux marques concurrentes.

« Notre système modulaire pour voitures électriques – la plateforme MEB – ne devrait pas seulement constituer un standard pour le groupe VW » a indiqué Michael Jost, en charge de la stratégie de la marque, lors d’une interview accordée au média allemand Tagesspiegel. Selon le responsable, le géant allemand serait en discussion avancée avec d’autres marques pour partager sa plateforme électrique dont l’industrialisation débutera en fin d’année à l’usine allemande de Zwickau.

Parmi les partenaires pressentis figure Ford. La marque américaine pourrait à terme utiliser la plateforme électrique du groupe allemand dans le cadre d’une alliance mondiale officialisée mi-janvier à l’occasion du salon de l’automobile de Détroit.

Un SUV électrique à moins de 20.000 euros

Pour Volkswagen, ce partage technologique est synonyme d’économie. Il s’agit à la fois de rentabiliser le développement de sa plateforme et de réduire ses coûts de production pour rendre son offre électrique encore plus abordable. Alors qu’elle lancera en fin d’année la production de sa compacte I.D, la marque allemande travaille déjà à la suite et annonce l’arrivée de véhicules électriques à moins de 20.000 euros.

« A partir de 2023, pas plus tard que 2024, nous proposerons également un modèle de la taille d’un T-Roc pour moins de 20.000 euros sur le marché » promet Michael Jost. A suivre…

Volkswagen prêt à partager sa plateforme électrique avec la concurrence
4.2 (83.81%) 21 votes