Le site US Volkswagen

Poisson d’avril raté ou coup de com’ mal amené ? Volkswagen semble faire machine arrière sur le changement de nom annoncé d’abord par erreur. La confirmation est ensuite arrivée officiellement, mais Reuters annonce désormais qu’il s’agit d’une fausse annonce.

Il y a moins de deux jours, Volkswagen publiait par erreur un communiqué annonçant son changement de nom. Celui-ci devait avoir lieu aux États-Unis, pour souligner l’électrification du groupe et l’arrivée de modèles « zéro émission ». Le nom annoncé était Voltswagen, et il devait devenir un badge pour les véhicules électriques outre-Atlantique.

Ce communiqué publié le 29 mars affichait la date du 29 avril, laissant ainsi penser à une erreur de la part du constructeur. Bien sûr, la proximité de l’annonce (même erronée) avec le 1er avril a poussé de nombreux observateurs à croire à une blague.

Mais d’après Reuters, qui avait attesté de l’authenticité du communiqué initial lundi soir, il s’agirait d’un coup de pub. L’agence de presse cite trois sources proches de la marque, qui en ont eu la confirmation. Cette fausse annonce a attiré beaucoup de lumière sur Volkswagen, qui l’a fait exactement en ce sens.



L’annonce de confirmation de cette non-information devrait arriver ce mercredi. Cela rappelle notamment un autre coup de pub qu’avait fait Volkswagen en 2015. Lors d’un match de football France-Brésil, on pouvait lire sur une pub en bord de terrain « Wolkswagen soutient les bleus ».

Le message avait attiré de nombreuses critiques dans les minutes suivantes, avant que VW ne publie un court spot publicitaire nommé « C’est pourtant facile de ne pas se tromper ». Mais à l’époque, la publication du faux message et la réaction avaient été parfaitement orchestrées.

Avis de l'auteur

On dit souvent qu’il n’y a pas de mauvaise publicité et qu’il n’y a que de la publicité. Avec son faux changement de nom, Volkswagen a réussi son coup en attirant les projecteurs sur sa gamme électrique. Mais le coup de com’ a quand même quelque peu tourné au fiasco, tant l’incompréhension domine.

Est-ce le fait de l’avoir publié visiblement par erreur avec une autre date inscrite ? Est-ce justement la proximité avec le 1er avril, qui s’accompagne habituellement de ses blagues ? Au bout du compte, la blague n’a pas été clairement identifiée comme telle.

Ce faux communiqué et celui ayant suivi, qui confirmait un changement également visible sur le site officiel du constructeur, tendent à montrer que l’ensemble du coup de pub a été mal orchestré. Volkswagen est adepte des publicités originales, mais l’exécution de celle-ci n’a certainement pas eu l’effet escompté.

Au lieu de féliciter le constructeur pour son coup de pub, la plupart des observateurs cherchent aujourd’hui à comprendre pourquoi il a été fait ainsi. La marque va rapidement clarifier l’intention, et ainsi peut-être nous révéler l’éventuel objectif initial de ce « presque poisson d’avril » qui a plutôt mal tourné.