Volkswagen semble avoir résolu les problèmes de logiciel qui avaient marqué la fin du développement de sa toute nouvelle ID.3, et vend désormais une compacte électrique qui ne présente plus aucun souci logiciel. Pour les clients ayant déjà pris livraison de leur modèle, la marque va également prévoir un rappel.

Nous vous rapportions au mois de février que Volkswagen rencontrait des problèmes logiciels énormes sur son ID.3, qui menaçaient alors de décaler la sortie de sa toute nouvelle voiture électrique. Les testeurs de la marque rencontraient jusqu’à 300 bugs par jour sur le software équipant la compacte « zéro émission », notamment à cause d’un développement jugé trop hâtif.

La commercialisation de l’ID.3 s’était alors faite dans un contexte délicat, avec des problèmes persistants et des fonctionnalités désactivées lors des premières livraisons. Initialement prévues pendant l’été, celles-ci avaient débuté en septembre, non sans que le directeur du département logiciel de VW ait été remplacé.

Un peu plus de neuf mois plus tard, Volkswagen assure avoir réglé le problème et va désormais vendre une ID.3 qui ne sera plus sujette aux bugs logiciels. Pour les exemplaires déjà en circulation, un programme de rappel sera effectué, obligeant les clients à laisser leur voiture au garage pendant une nuit. Volkswagen promet déjà des compensations financières pour les clients concernés.

Publicité


« Nous avons vu que nos First Movers sont fiers de leur voiture et qu’ils ont un rôle d’ambassadeurs de la marque », a déclaré un porte-parole de la marque, qui explique l’importance de la satisfaction des tout premiers clients. « Plus nous pouvons les rendre heureux, plus grandes seront les chances qu’ils recommandent le véhicule à leurs amis et leurs connaissances. »

 

Publicité