Xpeng P7 en Norvège

Essayer Voiture électrique : Xpeng s’installe en Suède et aux Pays-Bas ?

Configurez votre véhicule Voiture électrique : Xpeng s’installe en Suède et aux Pays-Bas ou demandez un essai gratuitement.

Après une première expérience en Norvège, Xpeng commence à déployer ses ailes en Europe. Premières cibles, la Suède et les Pays-Bas. Dans les deux cas, cela se fait via des partenariats avec des distributeurs locaux. D’autres pays suivront dans les mois à venir.

Xpeng a commencé son aventure européenne début 2021, en livrant d’abord des SUV G3, puis des berlines P7, en Norvège. Un premier essai sur un marché très favorable a l’électrique, qui a vraisemblablement été concluant. À l’automne dernier, le constructeur chinois confirmait son expansion prochaine sur notre continent. Nous sommes à présent passés dans la phase active, avec les débuts de la marque Xpeng en Suède et aux Pays-Bas.

Premier centre Xpeng hors de Chine

Pour s’implanter dans ces deux pays, Xpeng s’est tourné vers d’importants distributeurs locaux, facilitateurs d’une large diffusion. En Suède c’est le groupe Bilia, le plus important distributeur du pays avec 85 points de vente, qui sera chargé de représenter la marque chinoise. Les 3 premiers points de vente seront situés à Stockholm, Gothenburg, et Malmö. Aux Pays-Bas, c’est Emil Frey qui a été sélectionné. Ici aussi un acteur majeur de la vente automobile dans le pays. Un seul point de vente a pour le moment été confirmé, à La Haye.

Dans les deux cas, les accords concernent la distribution, mais aussi la prise en charge de l’entretien des véhicules. De quoi rassurer les clients qui ont donc en face d’eux des groupes établis et réputés.

En prime de ces accords, le constructeur chinois va également commencer l’installation de ses premiers stores hors de Chine. Des boutiques qui ont surtout vocation à faire connaître la marque. La première va ouvrir à Stockholm dès cette semaine.

Les prochaines étapes 2022 pour Xpeng en Europe seront le Danemark, puis l’Allemagne. La France sera en seconde ligne, sans doute en 2023.

Avis de l'auteur

Il y a 15 ans, les constructeurs chinois désireux d’envahir l’Europe annonçaient de grands plans de conquête avec des volumes faramineux. Ils sont aujourd’hui bien plus prudents, et avancent leurs pions pas à pas, pays par pays.

Mais leur offre semble aussi aujourd’hui bien plus prometteuse qu’avant. Surtout, le développement accéléré du véhicule électrique avec une offre encore embryonnaire venant des constructeurs traditionnels est une aubaine. D’ailleurs, de grands noms de la distribution n’hésitent pas à miser sur leur développement en s’associant avec ces constructeurs. Rappelons que le groupe suisse Emil Frey est le plus gros distributeur du continent, présent sur de très nombreux marchés. Dont la France, où ce partenariat pourrait s’étendre.