Avec 5590 unités écoulées, la voiture électrique s’accapare 5.4 % de parts de marché sur un mois d’août traditionnellement calme.

Après l’euphorie des mois post-COVID, le marché se rétracte au mois d’août. Avec 103.600 nouvelles voitures particulières mises en circulation selon les données communiquées par le CCFA, le marché se rétracte de près de 20 % par rapport à août 2019. Une tendance à laquelle n’échappe pas la voiture électrique. Après avoir enregistré 13.725 et 9967 immatriculations en juin et en juillet, les volumes tombent à 5590 unités au mois d’août. C’est tout de même deux fois plus que les 2092 immatriculations enregistrées en août 2019

Du côté des hybrides rechargeables, la baisse par rapport aux mois précédents est moins marquée. Avec 5266 unités écoulées, le segment joue quasiment à jeu égal avec le tout électrique.

Hormis pour la Renault ZOE, qui cumule 1618 immatriculations sur août, nous ne disposons pas à ce stade des chiffres d’immatriculation par modèle. Nous aurons l’occasion d’en reparler lors de la publication du baromètre de l’Avere France qui devrait intervenir dans les tous prochains jours.

Publicité


Publicité