L’Alliance Renault-Nissan a annoncé ce mardi 29 août la création d’eGT New Energy Automotive, une joint-venture avec Dongfeng Motor dédiée aux véhicules électriques.

Détenue à parts égales entre l’Alliance et son partenaire chinois, cette nouvelle entité prévoit de produire ses premières voitures électriques dans le courant de l’année 2019. Celles-ci seront assemblées dans l’usine Dongfeng de Shiyan, dans le centre de la Chine. Au total, ce site de production pourra fabriquer jusqu’à 120.000 véhicules par an.

« La création de cette nouvelle co-entreprise avec Dongfeng concrétise notre volonté commune de développer des véhicules électriques compétitifs pour le marché chinois » a précisé Carlos Ghosn dans un communiqué. Dans son communiqué l’Alliance précise qu’eGT va concevoir « un nouveau véhicule électrique doté d’une interconnectivité intelligente« , qui sera « en ligne avec les attentes des clients chinois« . Un modèle qui prendra l’apparence d’un SUV de segment A et pourrait reposer sur la même plateforme que la Kwid…

Publicité


Publicité