Nissan Leaf

Essayer Nissan Leaf ?

Configurez votre véhicule Nissan Leaf ou demandez un essai gratuitement.

Pour la prochaine édition de Pikes Peak, une violente Nissan Leaf fera son apparition pour viser les nuages.

La célèbre course de côte américaine de Pikes Peak s’électrifie. De nombreux teams, privés ou officiels, prennent la direction du Colorado pour mettre à l’épreuve leur pistarde sans émission. Au milieu des missiles à batterie, une Nissan Leaf sera engagée cette année.

La compacte électrique est le fruit de l’équipe japonaise Samurai Speed, une habituée de la compétition depuis 1991. Après des participations avec des Nissan Sunny GTI-R 350 Z ou même une rare Tommy Kaira ZZ, l’écurie remet le couvert avec une Nissan Leaf e+.

Nissan Leaf

Une mécanique d’origine pour cette Nissan Leaf e+

Contrairement aux précédentes moutures, Samurai Speed s’est particulièrement concentré sur l’aérodynamique de sa pistarde, en lui offrant un package traditionnel et directement échappé d’une course de Time Attack. Ramasse-miettes XXL, déflecteurs latéraux, aileron gigantesque et diffuseur proéminent… Tout y est pour rester cloué sur le bitume.

Cependant, aucune information mécanique n’a été communiquée. Mais cette Nissan Leaf e+ semble conserver ses spécificités d’origine. Elle reposerait donc sur son moteur avant de 217 ch et sa batterie de 62 kWh. Pas de quoi lui permettre de grimper sur la plus haute marche du podium. Mais elle n’en serait pas moins intéressante au milieu des autres.

Rappelons au passage que le record ultime de la montée (sur le bitume, cela a une importance) appartient à une voiture électrique : la Volkswagen ID.R a claqué un temps de 7’57’’148, soit près de 16 secondes de mieux que la Peugeot 208 T16 de Sebastien Loeb.