Nissan TeRRA ou le futur à l'hydrogène

Le consortium Mobilité Hydrogène France, constitué de 25 acteurs des secteurs de l'énergie et des transports, va se lancer dans une étude nationale nommée Mobilité Hydrogène France.

Il s’agira de donner un aperçu du marché de la voiture hydrogène et des opportunités dans ce domaine en France et ailleurs en Europe, à l’horizon 2030. Un volet spécifique sera notamment consacré à la phase de démarrage du marché, à partir de 2014.

De plus, dans le cadre de l’étude, un plan de déploiement chiffré économiquement compétitif et étayé d’une infrastructure privée et publique d’hydrogène sur la période 2015-2030 sera réalisé. Des scénarios de déploiements synchronisés de véhicules hydrogène et de stations d’hydrogène seront également créés. L’étude donnera aussi une estimation des bénéfices et des coûts d’une transition vers l’automobile hydrogène. Les résultats seront publiés à la fin de cette année.

Mobilité Hydrogène France fait suite à des plans similaires en Allemagne et au Royaume-Uni appelés « H2 Mobility ».



À signaler que cette étude est lancée alors qu’un projet de directive européenne pour favoriser le développement de l’usage de carburants alternatifs est actuellement à l’étude.