En rupture avec les appellations qui signent l’appartenance des modèles à la famille de véhicules électriques ID, le futur best-seller branché sur lequel travaille actuellement Volkswagen pour 2026 endosserait le nom de Trinity.

Cette information a été révélée par le patron de VW au média Automobilwoche dans un entretien publié mardi 19 janvier 2021.

S’appuyant sur la prochaine évolution de la plateforme modulaire MEB dédiée aux modèles électriques, cette voiture électrique statutaire serait produite à une cadence de 300 000 unités par an à l’usine allemande historique de Wolfsburg.

Au cœur de l’innovation, la Trinity marquerait la nouvelle génération branchée, dans une démarche empruntée à Audi pour son étendard technologique Artemis.



La future voiture électrique de Volkswagen serait dotée du niveau 3 de conduite autonome qui attribue aux dispositifs embarqués, sur demande du conducteur et dans certaines situations, la gestion de la trajectoire, de la vitesse et l’évitement des obstacles.

Pour cela, la Trinity adoptera l’ensemble de logiciels CSO qui sera commun avec Audi pour son Artemis, mais aussi Porsche et Bentley.

Les clients qui désiraient plutôt une citadine seront déçus d’apprendre que le lancement de modèles d’une taille inférieure à l’ID.3 est repoussé au moins jusqu’à 2025 avec une production vraisemblablement en Chine pour casser les prix.