La Tesla Model Y

Annoncée par Tesla lors de la présentation de ses derniers résultats trimestriels, la progression de l’autonomie du Model Y a été officiellement confirmée par l’agence de l’environnement américaine (EPA) qui vient de publier les premiers chiffres d'homologation du SUV californien.

Pour l’heure, seule la version Performance du Tesla Model Y bénéficie de chiffres d’homologation officiels avec une autonomie estimée à 334 miles (536 km) en cycle urbain, à 291 miles (468 km) sur autoroute et 315 miles en cycle mixte. A titre de comparaison, la Tesla Model 3 affiche une autonomie en cycle mixte de 322 miles (518 km) en 18 pouces, 304 miles (489 km) en 19 pouces et 299 miles (481 km) en 20 pouces. Si l’on considère le fait que la Model 3 est proposée de série avec des jantes 19 pouces, les résultats semblent meilleurs que ceux de la berline, Tesla justifiant les progrès réalisés par les améliorations apportées au niveau de l’efficience de la transmission intégrale.

Ville334 miles (536 km)
Autoroute291 miles (468 km)
Mixte315 miles (506 km)

Plus de 600 km en WLTP ?

Pour le marché européen, il est encore bien trop tôt pour connaitre les valeurs d’homologation en cycle WLTP. Sur son site, le constructeur se contente d’annoncer des valeurs estimées allant jusqu’à 505 km pour la version à « Grande Autonomie » et jusqu’à 480 km pour la version « Performance ». Le cycle EPA étant réputé plus « dur » que le WLTP, le SUV californien devrait aller bien au-delà en allant même jusqu’à dépasser les 600 kilomètres homologués.