Pour porter l’esprit Tesla jusqu’à chez vous ou au bureau, Tesla a lancé sur sa boutique un Supercharger de bureau destiné à la recharge des appareils mobiles. Mais ne vous attendez surtout pas à un système de recharge rapide.

En plus de ses voitures électriques convaincantes, qui disposent des plus grandes autonomies du marché, la marque de Palo Alto a développé tout un écosystème pour soutenir la mobilité électrique avec un réseau de Superchargers. Ces bornes de recharge rapide, pouvant plafonner à 250 kW de puissance dans leur dernière itération V3, font la force de Tesla. Et pour ceux qui seraient très attachés au Supercharger, Tesla vient de lancer une maquette pour bureau.

Comme la plupart des autres constructeurs automobiles et reprenant la philosophie du gadget inutile de quelques start-up de la Silicon Valley (suivez mon regard), Tesla propose toute une gamme de produits et d’accessoires « lifestyle » sur son site. Se trouve dans le catalogue un Supercharger de bureau qui, une fois équipé d’un câble adéquat, permet de recharger les différents appareils mobiles dont les smartphones.

Une rigoureuse copie du vrai Supercharger

La maquette, d’une hauteur généreuse de 16 cm, est une fidèle reproduction d’un Supercharger réalisée à partir des données CAO 3D des bornes réelles. Moulée dans un plastique dur de bonne qualité (il semble toutefois fragile à manipuler à l’aveugle, en l’absence de notice d’installation), la station repose sur deux barrettes qui simule le métal au touché. Mais les compliments s’arrêtent dès lors que l’on a fini de s’extasier devant la qualité de l’objet dans sa boîte à l’apparence haut de gamme.



Le Supercharger de bureau de Tesla n’est rien d’autre qu’un objet qui fera la joie des geeks ou des passionnés de la marque, car il ne s’agit là que d’une simple boite en plastique permettant de faire passer un câble de recharge pour téléphone ou tablette : il ne dispose d’aucun système de recharge intégré, pas même d’une lumière pour éclairer le nom de la marque Tesla et, plus étonnant encore, aucun câble fourni d’office, qu’il soit ou non à l’effigie de celui d’un véritable Supercharger.

Si la modélisation est proche de la perfection, certaines adaptations auraient toutefois été nécessaires pour pouvoir verrouiller le connecteur dans son socle supérieur. Un défaut qui peut être corrigé en installant un aimant à l’intérieur du Supercharger, mais à ce niveau de prix, on aurait apprécié ne pas avoir à le faire soit même. Car comme la plupart de ces gadgets inutiles (et prétendument indispensables selon le célèbre proverbe), le Supercharger de bureau s’affiche au prix fort : comptez 38 € pour cet objet à l’intérêt proche de zéro mais qui donnera un sérieux look à votre bureau.