Selon Electrek, Tesla aurait choisi les environs de la capitale texane pour établir sa nouvelle Gigafactory américaine. Extrêmement ambitieux, le calendrier prévoirait la sortie des premiers véhicules dès la fin de l’année.

Si le constructeur doit encore officiellement confirmer l’information, le choix du Texas ne serait pas étonnant. L’Etat américain alimente les rumeurs depuis le mois février. Il a également été cité il y a quelques jours par Elon Musk lors d’une série d’échanges tendus  dans laquelle il menaçait de quitter la Californie.

Démarrage fin 2020

Si l’on en croit les déclarations d’Electrek, la construction de ce nouveau site pourrait aller encore plus vite que celle de la Gigafactory de Shanghai, ouverte en à peine un an. Pour Tesla, l’enjeu est de parvenir à accroître rapidement ses capacités industrielles sur le sol américain  pour absorber la montée en puissance du Tesla Model Y.

L’idée du constructeur serait donc de parvenir à lancer une première chaîne de montage dédiée à son nouveau SUV électrique dès la fin de l’année tout en poursuivant en parallèle la construction du site. À partir de la fin de 2021, le constructeur y assemblera également le Tesla Cybertruck.

Publicité


 

Publicité