tesla-logo

Après 13 trimestres consécutifs de pertes, Tesla renoue avec les bénéfices en dégageant un résultat net de 22 millions de dollars au cours du troisième trimestre 2016.

Pour la deuxième fois de son histoire, le constructeur californien Tesla vient de dégager un bénéfice, bouclant troisième trimestre 2016 avec 22 millions de dollars de résultat après 13 trimestres consécutifs de déficit. Une belle remontée alors que Tesla enregistrait l’an dernier 230 millions de dollars de pertes à la même période.

Le dernier bénéfice enregistré par Tesla datait du deuxième trimestre 2013. A l’époque, le constructeur avait dégagé 11 millions de dollars de bénéfices.

Des ventes en forte hausse

Pour Tesla, ce résultat s’explique notamment par la hausse des ventes de ses voitures électriques. Au cours du troisième trimestre 2016, le constructeur a livré 24.800 véhicules, un record historique pour le constructeur (voir notre article).

Publicité


En Californie, le constructeur a également encaissé 139 millions de dollars au cours du dernier trimestre en revendant ses « droits » d’émissions polluantes à d’autres constructeurs n’ayant pas atteint les quotas imposés, soit presque trois fois plus que l’an dernier.

Le constructeur a enfin limité ses dépenses, restreignant ses investissements en R&D.

Pour Elon Musk, ces résultats permettent d’apaiser les craintes quant à la santé financière du constructeur et de mieux faire passer le rachat de SolarCity, soumis au vote des actionnaires le 17 novembre prochain. Certains analystes pointent néanmoins du doigt les retards accumulés par le constructeur pour le paiement de ses fournisseurs et d’une partie de ses charges qui ont explosé au 3ème trimestre, augmentant de 600 millions de dollars par rapport au trimestre précédent.

Publicité