e-solex

25 ans après l'arrêt de la production de Solex en France, la marque revient dans l'Hexagone et propose aujourd'hui une gamme électrique...

Le groupe Easybike, dirigé par M. Grégory Trebaol, a racheté la marque Solex il y a quelques années, alors qu’elle était en grande difficulté. La production était arrêtée en France mais continuait uniquement en Chine.

Aujourd’hui, le constructeur renaît et une nouvelle usine basée à St-Lô sera opérationnelle dès janvier 2014. L’inauguration a eu lieu il y a quelques jours en présence du Ministre du Redressement Productif Arnaud Montebourg.

Dans un premier temps, l’usine emploiera 10 personnes et fabriquera environs 3 000 deux-roues, mais à partir de mi-2015, l’effectif passera à 30 personnes et la production sera de 20 000 à 30 000 modèles par an.

Publicité


La grande nouveauté, c’est que tous ces nouveaux Solex seront électriques ! Des trottinettes électriques et des vélos pour enfant seront également produits.

Il faudra cependant compter sur un prix plus cher de 10 à 15% comparé aux vélos Solex produits actuellement en Chine : de 1 200 à 2 500 € pour un Solex électrique « made in France ». Ce label est d’ailleurs utilisé par la marque, qui espère ainsi favoriser les exportations…

Publicité