Siemens a révélé que son objectif est d’avoir une flotte entièrement électrique à l’horizon 2030. Le géant de l’industrie travaille actuellement sur la mise en place d’un nouveau fonctionnement pour l’attribution de ses voitures de société.

Après avoir rejoint l’initiative EV100 plus tôt cette année, Siemens continue sa transition. Le spécialiste de l’industrie et de l’énergie travaille sur l’automobile électrique et se penche désormais sur sa flotte, dont il va revoir les modèles et le fonctionnement.

Ainsi, il compte mettre en place en janvier 2022 une nouvelle façon d’attribuer les véhicules de société à ses cadres. Un programme de test est déjà en route en Allemagne et va s’étendre par la suite à d’autres pays.

Le but de ce changement est de proposer plus facilement des véhicules électriques à ses employés, et d’encourager leur utilisation. Ils pourront choisir via une application le véhicule qu’ils souhaitent utiliser. Ils récupéreront ensuite leur voiture dans l’agence Sixt la plus proche, selon les termes du partenariat conclu avec le loueur.



Par la suite, Siemens prévoit d’avoir 100 % de voitures électriques à l’horizon 2030. Sur une flotte aujourd’hui constituée de 1 500 véhicules, l’entreprise compte déjà 50 % de voitures électriques et hybrides.

« Notre nouveau modèle de gestion de flotte et notre nouvelle application s’inscrivent parfaitement dans notre stratégie d’accélérer de manière décisive l’utilisation des véhicules électriques et hybrides et d’achever la transition d’ici à 2030 », a déclaré Thorsten Eicke, responsable de la mobilité de Siemens.