Prévue d'être dévoilée cette année, la Seat El-Born a été espionnée lors d'essais sur neige. Le constructeur espagnol termine certainement les derniers tests de sa première compacte électrique.

Cette El-Born a des airs de Volkswagen ID.3. C’est normal : le véhicule exploite la même base, Seat étant une filiale du groupe allemand. Alors qu’elle doit être officiellement présentée courant 2020, l’électrique a été espionnée au cours de tests hivernaux par nos confrères d’Insideevs. Son camouflage ne cache finalement pas grand chose puisque de nombreux visuels ont déjà été publiés. On sait notamment que la compacte adoptera un look spécifique à l’avant et dans l’habitacle. Les lignes du capot et de la calandre sont par exemples plus musclées et imitent légèrement la Tesla Model 3.

La différence s’arrête ici puisque le reste est quasi strictement identique à l’ID.3. A commencer par la motorisation, qui proposera un bloc de 150 kW (204 ch) et 310 Nm de couple capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 7,5 secondes. Trois choix de batteries devraient être proposés : 45, 58 et 77 kWh pour des autonomies allant de 330 à 550 km WLTP. En courant continu, la recharge permettra de passer de 0 à 80% en 47 minutes selon Seat (100 kW en pic). A la maison ou sur les petites bornes publiques, la El-Born se contentera d’un chargeur situé entre 7 et 11 kW de puissance pour un plein en 6 à 26 heures.