Renault vient de présenter une version spéciale « auto école » de la Zoé. De quoi permettre aux apprentis conducteurs de se familiariser avec la voiture électrique dès leurs premières heures de conduite.

Disponible depuis le mois de janvier, cette Zoé dédiée aux auto-écoles avait été officialisée en octobre dernier, lors de la convention parisienne du Réseau des centres d’éducation routière (CER). Directement équipée dans les usines Renault, elle se voit ainsi dotée d’un double pédalier et d’un double rétroviseur intérieur et extérieur.

Quelques rares précurseurs

Si les auto-écoles ayant adopté la voiture électrique se comptent aujourd’hui sur les doigts d’une main, quelques professionnels se sont tout de même décidés à franchir le pas.

Dans l’Aude, l’auto-école Car-K est ainsi équipée d’une Renault Zoé depuis avril 2014. « Le modèle autorise 150 km d’autonomie : avec une leçon à 25 ou 30 km de moyenne, on peut assurer une demi-journée de cours » commente le gérant dans les colonnes du Midi Libre. Et au-delà de l’aspect écologique, le passage à l’électrique permet au professionnel de réaliser des économies importantes sur le carburant tout en offrant aux apprentis conducteurs un véhicule au fonctionnement simple et silencieux.



Sensibiliser les jeunes générations

S’il faudra sans doute encore attendre quelques années avant de une démocratisation de la voiture électrique dans les auto-écoles, la démarche initiée par Renault donne une véritable impulsion à la profession.

Surtout, le passage aux VE des auto-écoles permettra aux jeunes conducteur de se familiariser avec l’électrique dès leurs premières heures de conduite. De quoi en convaincre plus d’un de passer à l’électrique une fois le permis en poche…