Quelques semaines après la présentation du prototype Eolab au Mondial de Paris, Renault lève le voile sur ses futures innovations 2015 et annonce l’arrivée d’un nouveau moteur électrique pour la Renault Zoé…

Présenté par Renault comme « plus compact et plus performant », le nouveau bloc moteur électrique développe toujours 65 kW de puissance et 220 Nm de couple. Son encombrement a été réduit de 10 %, ouvrant la voie à une intégration dans de plus petits véhicules.

Beaucoup plus « intégré » que la génération précédente, il comprend également le « Power Electronic Controler », un ensemble « trois en un » composé du boîtier d’interconnexion, de l’électronique de puissance et du chargeur Caméléon.

Le système de refroidissement a également été simplifié, la machine électrique passant à un refroidissement par air, permettant ainsi la suppression des conduits intermodules. Au final, seul le « Power Electronic Controler » conserve un refroidissement à eau pour ses besoins spécifiques.



Amélioration du système de charge

Au niveau de la charge, Renault annonce avoir amélioré le système de gestion électronique pour réduire le temps de charge sur les infrastructures à « faible puissance » (câble flexi-charger pour réseau domestique, bornes de recharge de 3 et 11 kW).

Le rendement du moteur a également été amélioré grâce à la re-conception du système complet machine électrique-onduleur pour permettre une diminution de la consommation énergétique et une légère augmentation de l’autonomie.

Conçu par les ingénieurs motoristes de Renault en France, le nouveau moteur électrique de Renault restera fabriqué à Cléon et devrait intégrer les Zoé courant 2015. Malheureusement, Renault n’a pas encore communiqué de dates précises…