La nouvelle lubie des constructeurs américains n’est pas le SUV électrique, mais le pick-up sans émission. Et le groupe Fiat-Chrysler se laisserait bien tenter avec la marque RAM.

Après s’être engouffrés dans le segment des berlines et des SUV électriques pour suivre la trajectoire de Tesla, les constructeurs américains ont trouvé une nouvelle ineptie avec les pick-up électriques. La référence à abattre, le Tesla Cybertruck, a fait naître de nombreux modèles, dont le Lordstown Endurance, le Rivian R1T ou le tout récent Hummer.

La marque RAM (branche utilitaire du groupe FCA) pourrait également s’inviter dans la bataille avec un nouvel utilitaire sans émission. C’est ce qu’a indiqué Mike Manley, le patron de Fiat Chrysler, lors d’un entretien relayé par Detroit Free Press : « Il y aura un pick-up RAM électrifié sur le marché, et je vous demanderais simplement de rester à l’écoute pendant un petit moment, et nous vous dirons exactement quand cela se produira ». Des propos bien plus limpides qu’il y a trois mois, où la marque ne savait pas quelle direction prendre.



Sur les traces du Hummer ?

Il semblerait alors que le Hummer by GMC est venu bousculer les plans de FCA en matière d’utilitaire électrique. Car si le groupe n’est pas encore bien implanté dans le segment des électriques, un pick-up électrique serait la bonne bonne porte d’entrée aux États-Unis, où la demande est toujours très forte pour ces véhicules.

FCA n’a communiqué aucun calendrier de sortie pour le pick-up RAM électrique. Il devrait toutefois arriver fin 2022-début 2023. Il devra alors faire autant, sinon mieux, que le Hummer ou le Cybertruck, qui ont déjà placé la barre très haut au chapitre technique.