Le patron de Porsche vient de confirmer l'arrivée de la Porsche 911 hybride rechargeable. L'occasion de revenir sur les investissements liés à la Porsche Mission E et sur le positionnement de la marque vis à vis de la voiture autonome.

Détaillant les futurs projets de la marque au journal allemand Westfalen-Blatt, le patron de Porsche, Oliver Blume, a confirmé l’arrivée d’une version hybride rechargeable de la Porsche 911. Avec une commercialisation prévue pour 2018, la Porsche 911 Plug-in Hybrid proposera environ 50 kilomètres d’autonomie en tout électrique et sera le quatrième modèle hybride rechargeable commercialisé par le géant allemand après le Cayenne, la Panamera et la 918.

1 milliard d’euros pour la Porsche Mission E

Côté tout électrique, le futur modèle de la marque sera la Porsche Mission E, un modèle pour lequel Porsche annonce un milliard d’euros d’investissements notamment liés à la préparation des futures chaînes de production.

Annonçant 600 chevaux de puissance et 500 kilomètres d’autonomie, la Porsche Mission E sera commercialisé d’ici à fin 2020.

Publicité


Non à la voiture autonome

Si bon nombre de ses concurrents ont débuté leurs travaux sur la voiture autonome, Porsche s’avère beaucoup plus sceptique quant à cette technologie, jugeant que ses clients cherchent avant tout à avoir la main sur le volant.

« Les conducteurs de Porsche veulent continuer à conduire eux-mêmes leur voiture », a souligné le président de la marque. Même positionnement sur les technologies connectées. « Un iPhone est fait pour être dans la poche, pas sur la route », a-t-il précisé.

Publicité