Selon la filiale de Volvo, il s’agit d’un record pour une compacte électrique. Le système d’attelage rétractable sera facturé en option à 1.100 euros TTC, pose comprise, dans les pays européens où la voiture sera commercialisée.

Hélas, la Polestar 2 ne sera pas proposée en France dans un premier temps. Les automobilistes allemands, belges, britanniques, hollandais, Norvégiens et suédois auront plus de chance et pourront envisager avec cette voiture électrique des déplacements impossibles avec nombre de ses concurrentes.

Avec une capacité de remorquage de 1,5 tonne, il sera donc possible de tracter une remorque avec 2 petites motos, comme l’illustre le constructeur dans sa communication officielle où sont mises en avant deux motos électriques de la marque suédoise Cake, mais aussi une caravane compacte ou tout autre attelage accompagnant le quotidien et les loisirs des utilisateurs de la Polestar 2.

Bien sûr, l’autonomie d’environ 500 kilomètres s’en ressentira. Mais il existe une vraie demande de la part d’un bon nombre d’automobilistes, déjà électromobiliens ou non, pour des voitures électriques dotées de la possibilité de tracter une remorque.

Peu de modèles proposent cette possibilité, retardant l’achat d’un véhicule branché ou imposant de conserver une thermique pour quelques besoins ponctuels.

Pour rappel, la Polestar 2 dispose d’un coffre de 405 litres auquel s’ajoute 35 l dans un compartiment placé à l’avant. En outre, le toit peut recevoir une charge de 75 kg sur des barres prévues à cet effet.

Quand un constructeur veut bien s’en donner la peine…