Polestar révèle la nouvelle Polestar 2

Si un prix plancher de 39.900 euros pour la version de base a été mis en avant en février dernier par Thomas Ingenlath, directeur général de Polestar, nous savions déjà que la diffusion commencerait par le haut de gamme alors évalué à 59.900 euros.

Pour l’instant prévue à la commercialisation en Chine, aux Etats-Unis (Californie principalement), au Canada, en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Norvège, en Suède et au Royaume-Uni, cette voiture électrique peut déjà être commandée via un configurateur spécifique à chacun des territoires.

Le tarif de démarrage varie selon les pays, leurs taxes, etc. : 47.260 euros en Norvège (269.000 couronnes), 56.230 euros au Royaume-Uni (46.900 livres sterling), 57.680 euros aux Etats-Unis (63.000 dollars), 57.900 euros en Allemagne, 58.900 euros en Belgique, 59.800 euros aux Pays-Bas, 61.460 euros en Suède (659.000 couronnes suédoises), etc.

Contre un acompte de 1.000 euros, la commande peut déjà être enregistrée. Les premières livraisons sont à ce jour annoncées pour mai 2020.

Le configurateur permet aussi de choisir la couleur de la carrosserie, la présentation de la sellerie, les jantes, et un pack supérieur d’équipements.

Pour rappel, cette voiture électrique est dotée d’une autonomie d’environ 500 kilomètres en cycle mixte WLTP, permise par une batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 78 kWh. Elle alimente 2 moteurs, un à l’avant, l’autre à l’arrière, développant chacun une puissance de 150 kW, pour un couple maximal de 330 Nm. De quoi atteindre les 100 km/h, départ arrêté, en moins de 5 secondes.