Le succès des 208 et 2008 a des répercussions sur les livraisons des versions électriques selon L’argus qui annonce une attente jusqu’à 5 mois pour certains modèles.

La vague électrique s’amorce en France, les chiffres de janvier 2020 l’ont démontré. Mais pour que l’offre rencontre la demande, encore faut-il que les constructeurs puissent suivre la cadence. Chez Peugeot, cela se compliquerait selon L’argus.

Des livraisons en juillet pour certains modèles

Nos confrères ont récolté les informations sur les délais de livraisons des deux voitures électriques de la gamme, les e-208 et e-2008. Concernant la 208, commercialisée depuis cet automne, les ventes ont explosé, la citadine se classant n°1 le mois dernier. La version électrique e-208 fait partie du lot, avec 2.537 écoulées soit un quart des 9.463 unités écoulées.

Plébiscitées, les finitions haut de gamme GT Line et GT verraient leurs livraisons repoussées à avril. Toutefois, les modèles d’accès Active et Allure sont disponibles dès mars, seulement avec chargeur 7,4 kW. Ceux à chargeur 11 kW optionnel (300 €) devront patienter jusqu’à juillet. Le constat est similaire sur le dérivé SUV. Le Peugeot e-2008 ne prévoirait des livraisons qu’à partir d’avril 2020, voire juillet pour les exemplaires équipés du chargeur 11 kW.

Publicité


Une situation qui pourrait inverser la tendance du marché automobile. Février 2020 pourrait s’avérer moins électrique que janvier. Peugeot pourrait ainsi céder du terrain à la Renault ZOE, qui n’a pas de problème d’approvisionnement aux dernières nouvelles.

Publicité