Après une longue attente, la marque au Lion lève le voile officiellement sur la Peugeot 508 PSE et ses 360 chevaux hybrides.

Le virage énergétique se négocie vigoureusement chez Peugeot : en se reposant sur sa technologie Hybrid4, la firme sochalienne a poussé les potentiomètres un peu plus loin. La technologie hybride rechargeable permet désormais à la Peugeot 508 de revendiquer 360 ch dans sa configuration PSE.

La berline sportive propose aussi un couple de 520 Nm envoyé aux quatre roues grâce à la présence d’un moteur électrique sur le train arrière. Elle promet un 0-100 km/h en 5,2 secondes (on est loin des 4,5 secondes envisagés) pour une vitesse maximale de 250 km/h. Le châssis a également été repensé avec notamment une assiette abaisse de 4 mm, des voies élargies de 24 mm et de 12 mm, des amortisseurs adaptatifs recalibrés et un système de freinage hérité de la 308 GTI. Ces derniers étant plus que nécessaire pour ralentir les plus de 1.900 kg de la berline en ordre de marche !



46 km d’autonomie électrique

La Peugeot 508 PSE n’embarque pas la batterie de 13,2 kWh de la formule Hybrid4 de la marque, mais repose toujours sur l’unité de 11,5 kWh de la Peugeot 508 Hybrid de 225 ch. Elle peut délivrer de l’énergie sur une distance de 46 km en mode tout électrique, et participe à la stabilisation de la consommation moyenne, annoncée à 2,03 l/100 km.

La Peugeot 508 PSE entre dans un micro-segment où se trouve en face la Volvo S60 Polestar Enginered, dont la motorisation hybride rechargeable développe 405 ch. Mais la sportive française ne pourra éviter la comparaison avec d’autres propositions thermiques, Audi S4, BMW M340i xDrive ou Mercedes-AMG C43 4Matic, qui affichent en revanche des consommations nettement plus élevées et une technologie moins actuelle. Le prix de la Sochalienne n’est pas encore connu mais il devrait aisément osciller autour des 65.000 €.