A autonomie réduite, cette version d’entrée de gamme de la Peugeot e-208 est à l’étude. Elle pourrait être lancée lors du prochain restylage du modèle.

« Plus les clients sont à l’aise avec les véhicules électriques, moins nous devrons les rassurer sur l’autonomie » a déclaré Anne-Lyse Richard, en charge du véhicule électrique au sein de la marque au lion, dans un article diffusé par AutoExpress. « Actuellement, les clients ne disent pas que la e-208 est trop chère. Mais à un moment donné, nous aurons peut-être besoin d’une option plus abordable et nous pourrions toujours obtenir une batterie plus petite » a-t-elle expliqué.



D’un point de vue technique, il n’est pas compliqué de redimensionner une batterie. Il suffit pour cela de retirer quelques modules pour arriver à la capacité désirée. Alors que la version actuelle de la e-208 embarque un pack de 50 kWh pour une autonomie de 340 kilomètres en cycle WLTP, AutoExpress évoque une petite batterie de 37 kWh et une autonomie de 240 km. Selon le site britannique, cela permettrait de faire passer le prix de la 208 électrique à moins de 20.000 euros une fois le bonus déduit.

Il faudra toutefois patienter avant de voir débarquer cette version à autonomie réduite. Toujours à l’étude, celle-ci ne serait pas lancée avant le restylage à mi-carrière de la citadine, soit à horizon 2022-2023.

Avis de l'auteur

Si l’idée de baisser la capacité des batteries pour proposer des voitures électriques plus abordables est séduisante, elle nous semble difficilement applicable à la 208 électrique. A horizon trois ans, le coût des cellules aura encore diminué ce qui tendra à réduire l’écart de prix entre un pack 37 et 50 kWh.

Autre question : celle de la demande. Sur le segment des citadines polyvalentes, une petite batterie répondra-t-elle aux attentes des clients ? Aujourd’hui, rares sont les constructeurs à commercialiser différents types de packs sur leurs modèles. Kia et Hyundai le proposent sur le Niro, le Soul et le Kona mais avec une différence de prix minime (14 % environ) et des ventes finalement majoritairement concentrées sur les packs à forte capacité.

Pour Peugeot, le mieux serait donc de réserver ces « petits » packs à des modèles placés sur le segment inférieur. Pour une batterie de 37 kWh, la Peugeot 108 serait une candidate idéale.