En 2019, la ville de Pau va lancer la première ligne de bus à hydrogène de France avec des modèles fournis par le constructeur belge Van Hool.

Associé au constructeur belge Van Hool et au groupe Engie, la ville des Pyrénées-Atlantiques a officialisé son projet vendredi, annonçant la mise en place d’une première ligne dès septembre 2019.

Au total 8 bus équipés d’une pile à combustible et basés sur le modèle Exquicity de Van Hool seront mis en service. GNVert, une filiale du groupe Engie, assurera la construction de l’indispensable station à hydrogène tandis que la société britannique ITM Power fournira l’électrolyseur chargé de fabriquer l’hydrogène à partir d’électricité.

Si la municipalité ne donne pas davantage de précisions quant à la configuration de ses futurs bus à hydrogène, elle précise qu’ils seront à même de parcourir plus de 300 kilomètres avec un plein et que leur temps de charge n’excedera pas 10 minutes. A suivre…

Publicité


Publicité